NOUVELLES

La défensive des Seahawks brille dans une victoire de 19-3 face aux Cardinals

23/11/2014 07:46 EST | Actualisé 23/01/2015 05:12 EST

SEATTLE - Après 10 matchs, les champions en titre du Super Bowl devaient se poser des questions difficiles. Le plus important, les Seahawks de Seattle devaient prouver qu'ils étaient prêts à mettre de côté leur ego afin de se retrousser les manches et revenir dans la course au titre de la section Ouest de la Nationale.

Mené par une défensive étanche rappelant celle de la saison dernière et quelques beaux jeux de Russell Wilson, les Seahawks ont gagné 19-3, dimanche, face aux Cardinals de l'Arizona, qui ont encaissé un deuxième revers seulement cette saison.

«Il nous manquait quelque chose, a dit le receveur des Seahawks Doug Baldwin. Il y avait une légère différence et j'ai l'impression que ç'a cliqué aujourd'hui. Nous en avions parlé pendant la semaine. Nous devons avoir confiance envers l'un l'autre, nous respecter l'un l'autre et jouer l'un pour l'autre.

«Je l'ai vraiment senti aujourd'hui.»

Les Seahawks ont gagné quatre de leurs cinq dernières parties, faisant oublier leurs chances gaspillées dans une défaite face aux Chiefs de Kansas City. Non, les Seahawks n'ont pas dit leur dernier mot.

«Il y a eu des discussions difficiles. Comme dans une famille, et comme une famille nous nous sommes unis à nouveau», a déclaré le demi de sûreté Earl Thomas.

Wilson a été victime de sept sacs contre la défensive agressive des Cardinals. Cependant, Wilson a livré la marchandise quand les Seahawks (7-4) avaient besoin d'une séquence productive après avoir gaspillé plusieurs belles situations grâce à un bon positionnement sur le terrain.

Avec tout ce qui entourait l'équipe, il s'agissait peut-être de la séquence la plus importante de la saison des Seahawks, et elle a pris fin quand Wilson a repéré l'ailier rapproché réserviste Cooper Helfet pour un majeur de 20 verges tard au troisième quart. Les Seahawks se devaient de remporter ce match s'ils voulaient garder espoir de rattraper les Cardinals (9-2) au sommet de leur section.

«C'est une victoire spéciale, car nous y sommes parvenus tous ensemble, a mentionné Thomas. Pour une première fois cette saison, nous avons joué pour les bonnes raisons, sans aucune autre motivation. C'est ce que nous aimons de notre équipe, nous pouvons mettre nos egos de côté et admettre nos erreurs.»

Wilson a complété 17 de ses 22 passes pour 211 verges de gains. Il a aussi amassé 73 verges de gains au sol.

«Je pense que nous avons laissé Russell Wilson être Russell Wilson trop souvent», a analysé le demi de sûreté des Cardinals Tyrann Mathieu.

Wilson a été appuyé par une unité défensive en santé qui comptait sur le retour au jeu du secondeur intérieur Bobby Wagner.

Les Cardinals ont été limités à seulement 204 verges de gains totaux, leur pire prestation offensive de la campagne. Une semaine après avoir amassé 306 verges de gains, Drew Stanton a été 14-en-26 pour 149 verges de gains et une interception.

Stanton était toutefois privé d'une arme menaçante. Larry Fitzgerald n'a pas joué en raison d'une entorse ligamentaire au genou gauche.

PLUS:pc