NOUVELLES

Une révolte dans le seul hôpital pénitentiaire grec

21/11/2014 09:41 EST | Actualisé 21/01/2015 05:12 EST

ATHÈNES, Grèce - Une révolte a apparemment éclaté dans le seul hôpital pénitentiaire de la Grèce.

Des détenus et des responsables affirment que certains patients ont endommagé une portion du premier étage de l'établissement.

Des médias locaux rapportent que la violence a débuté vendredi matin, quand un visiteur qui tentait possiblement d'introduire de la drogue dans l'hôpital a été arrêté.

L'hôpital fait partie du complexe pénitentiaire de Korydallos, le plus grand du pays.

Plusieurs détenus ont indiqué à l'Associated Press, sous le couvert de l'anonymat, que des prisonniers géorgiens ont endommagé la pharmacie et un poste de garde. Des policiers anti-émeute seraient sur place mais ne seraient pas encore intervenus.

Les patients de l'hôpital ont organisé des grèves de la faim au cours des derniers mois, afin de demander de meilleures conditions de détention.

La Cour européenne des droits de l'homme a fréquemment statué que les conditions qui prévalent dans plusieurs prisons grecques constituent une punition inhumaine ou dégradante.

PLUS:pc