NOUVELLES

Les marchés boursiers grimpent à la suite d'une baisse des taux en Chine

21/11/2014 04:50 EST | Actualisé 21/01/2015 05:12 EST

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en hausse vendredi, soutenue par les prix des matières premières et les gains des sociétés liées aux ressources naturelles, alors que des banques centrales se montraient prêtes à prendre des mesures pour empêcher la fragile reprise économique de déraper.

L'indice composé S&P/TSX a grimpé de 35,95 points pour terminer la séance avec 15 111,13 points.

La banque centrale chinoise a réduit ses taux d'intérêt et promis d'injecter de nouveaux fonds dans le système financier au besoin. En outre, le chef de la Banque centrale européenne a indiqué que son institution était prête à «augmenter la pression» et élargir ses efforts pour stimuler l'économie de la zone euro, qui éprouve certaines difficultés.

Le dollar canadien s'est apprécié de 0,53 cent US à 88,98 cents US, après que Statistique Canada eut fait état d'une inflation plus forte que prévu pour le mois d'octobre. Certains observateurs se sont demandé si cela ne pourrait faire en sorte que la Banque du Canada décide de hausser son taux d'intérêt directeur.

L'inflation annuelle a progressé de 0,1 point de pourcentage le mois dernier par rapport à septembre, pour atteindre 2,4 pour cent, a indiqué Statistique Canada. Les économistes s'attendaient plutôt à une baisse de l'inflation.

Les principaux indices boursiers américains ont progressé, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles ayant pris 91,06 points à 17 810,06 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a grimpé de 10,75 points à 2063,5 points et que l'indice composé du Nasdaq a avancé de 11,1 points à 4712,97 points.

La décision de la banque centrale chinoise, en particulier, a fait grimper le secteur des mines et minerais diversifiés du parquet torontois de 5,75 pour cent, le cours du cuivre ayant pris 1 cent US à 3,06 $ US la livre à la Bourse des matières premières de New York. Un des principaux gagnants de ce secteur a été Teck Resources, dont l'action a pris 1,72 $, soit 9,4 pour cent, à 19,94 $.

Le prix du pétrole brut a gagné 66 cents US à 76,51 $ US le baril à New York, tandis que le secteur de l'énergie du TSX a grimpé de 1,8 pour cent.

Le secteur aurifère a glissé d'environ 0,1 pour cent même si le cours du lingot d'or a gagné 6,80 $ US à 1197,70 $ US l'once à New York.

Le secteur de la finance a fait montre de faiblesse, l'action de la Banque Royale (TSX:RY) ayant notamment perdu 51 cents à 82,53 $ après que la banque eut indiqué qu'elle abandonnerait ses activités de gestion de patrimoine dans les Caraïbes. La Royale se prépare à dévoiler, le 3 décembre, les résultats financiers de son plus récent trimestre.

Sur l'ensemble de la semaine, l'indice de référence du TSX affiche un gain de 268 points, soit près de deux pour cent, ce qui se traduit par une croissance de 11 pour cent par rapport au début de l'année.

PLUS:pc