NOUVELLES

La police indienne fouille l'ashram du gourou arrêté plus tôt cette semaine

21/11/2014 07:39 EST | Actualisé 21/01/2015 05:12 EST

NEW DELHI - La police indienne fouillait vendredi le gigantesque ashram d'un controversé gourou qui a été été arrêté plus tôt cette semaine après des affrontements qui ont fait au moins six morts.

L'homme de 63 ans, Sant Rampal, était recherché par la justice en lien avec un meurtre commis en 2006.

Des milliers de ses fidèles — dont certains étaient munis d'armes à feu, de gourdins, de pierres et même de sacs d'acide — se sont opposés aux policiers quand ceux-ci ont tenté de l'arrêter mardi, faisant quelque 200 blessés en plus des six morts.

Rampal, qui se prétend la réincarnation d'un mystique poète indien, a éventuellement été épinglé. Le siège violent lui a valu de nouvelles accusations de meurtre, de sédition et de complot criminel.

Un directeur de la police locale affirme que plusieurs des milliers de fidèles qui se trouvaient dans l'ashram ont été retenus contre leur gré, afin de servir de boucliers humains face à l'assaut policier.

PLUS:pc