NOUVELLES

Hamilton devance son coéquipier Rosberg lors des deux séances d'essais

21/11/2014 10:17 EST | Actualisé 21/01/2015 05:12 EST

ABOU DHABI, Émirats arabes unis - Lewis Hamilton a devancé son coéquipier Nico Rosberg lors des deux séances d'essais libres tenues vendredi en vue du Grand Prix de Formule 1 d'Abou Dhabi, le dernier de la saison.

Le pilote britannique a réalisé un chrono de 1:42,113 lors de la deuxième séance d'essais, tenue par une soirée chaude sur le circuit de Yas Marina, et il a terminé 83 millièmes de seconde devant son coéquipier chez Mercedes.

Le Danois Kevin Magnussen, sur McLaren, s'est classé troisième, à ,782 seconde de Hamilton, tandis que l'Allemand Sebastian Vettel, qui quittera Red Bull pour se joindre à Ferrari l'an prochain, a pris le quatrième rang.

«Nous avons encore beaucoup de temps devant nous, a fait remarquer Hamilton, qui a remporté le championnat des pilotes en 2008. La voiture se comporte bien, et c'est la meilleure que j'ai eu la chance de conduire ici, sans aucun doute. Avant que n'arrive le week-end, j'étais déjà excité et je ne pouvais attendre avant de retourner sur piste. Lorsque vous savez que vous comptez sur un bolide aussi compétitif que le nôtre, c'est la même sensation que peut ressentir un enfant à Noël.»

Plus tôt vendredi, Hamilton avait inscrit un temps de 1:43,476 tandis que Rosberg avait dû se contenter d'un chrono de 1:43,609, bon pour le deuxième rang également. Une troisième session d'essais libre doit avoir lieu samedi, avant la séance de qualifications. Rosberg a arraché la position de tête lors de trois des quatre dernières courses.

«Je n'ai pas encore réalisé mon meilleur tour de piste, a confié Rosberg. J'ai seulement besoin d'apporter quelques ajustements pour que les réglages soient comme je les aime, aller sur piste et faire le travail.»

À l'aube de la dernière épreuve de la saison, Hamilton détient une avance de 17 points sur Rosberg au classement des pilotes. Mais comme la course à Abou Dhabi fournira le double de points de ce qui est normalement accordé, Rosberg peut encore devancer son coéquipier s'il termine premier dimanche et que Hamilton se classe au troisième rang.

Si le système de points pour la dernière course avait été le même que lors du reste de la saison, Hamilton aurait pu rafler le titre des conducteurs en finissant 6e dimanche.

«Il a tout à perdre et j'ai tout à gagner. Ça peut faire toute la différence, a observé Rosberg, qui a battu Hamilton il y a deux semaines au Brésil pour mettre fin à la séquence de cinq victoires du Britannique.

Hamilton a remporté le Grand Prix d'Abou Dhabi en 2011. Mais il a terminé 7e l'an dernier après être parti de la 4e position sur la grille, et avait été contraint à l'abandon l'année précédente après avoir mérité la position de tête.

«Abou Dhabi a été l'une de ses moins bonnes courses l'année dernière, a déclaré Rosberg. Avec la voiture que j'ai cette année, je peux gagner sur toutes les pistes.»

Hamilton, toutefois, devrait être prêt psychologiquement puisqu'il est habitué aux courses serrées. Il a raté le titre de peu en 2007, finissant un point derrière Kimi Raïkkönen mais s'est repris l'année suivante en devançant Felipe Massa par la même marge un an plus tard.

Mercedes a dominé la saison, remportant 15 des 18 courses en plus d'assurer 17 positions de tête en autant d'épreuves.

Par ailleurs, le pilote franco-suisse Romain Grosjean a été frappé par une pénalité de 20 places sur la grille de départ pour avoir modifié des éléments du groupe propulseur de sa Lotus. Toutefois, la sanction pourrait être transformée en pénalité de temps puisque la grille de départ ne comptera que 20 bolides en raison de la faillite de l'écurie Marussia, et aussi parce qu'il s'agit de la dernière course de la saison.

PLUS:pc