NOUVELLES

Ferguson: une décision du grand jury sur le policier Wilson attendue sous peu

21/11/2014 05:16 EST | Actualisé 21/01/2015 05:12 EST
Scott Olson via Getty Images
CLAYTON, MO - NOVEMBER 17: Demonstrators mark with a protest the 101st day since 18-year-old Michael Brown was killed on November 17, 2014 in Clayton, Missouri. Brown was killed by Darren Wilson, a Ferguson police officer, on August 9. A grand jury in Clayton is sorting through evidence from the shooting to decide if Wilson should be charged in the shooting. The decision is expected sometime this month. (Photo by Scott Olson/Getty Images)

FERGUSON, États-Unis - Des militants, les autorités et la famille de Michael Brown ont appelé au calme, vendredi, alors qu'un grand jury s'apprêtait à faire une annonce relativement à la fusillade ayant coûté la vie à ce jeune Noir à Ferguson, au Missouri. Mais un porte-parole du procureur en chef du comté de Saint-Louis a affirmé que le travail du comité se poursuivait.

On ignore encore à quel moment le grand jury pourrait rendre sa décision.

Le secteur de Saint-Louis était sous haute tension dans l'attente de savoir si le grand jury mettrait en accusation l'agent Darren Wilson relativement à la mort le 9 août de Michael Brown, un Noir de 18 ans qui n'était pas armé.

Ed Magee, un porte-parole du procureur Bob McCulloch, a affirmé vendredi dans un courriel aux médias que le grand jury examinait encore l'affaire. La date, l'heure et l'endroit d'une éventuelle conférence de presse n'ont pas encore été déterminés, a-t-il écrit.

Darren Wilson, âgé de 28 ans, aurait dit au grand jury qu'il avait craint pour sa vie lorsque Michael Brown, qui mesurait 1,95 mètre et pesait 136 kilos, s'est approché de lui. Des témoins ont soutenu que le jeune homme tentait de se rendre et avait les bras dans les airs.

Des manifestants ont été arrêtés, jeudi, devant les bureaux de la police à Ferguson, en banlieue de Saint-Louis. Les appels au calme et à la retenue ont émané de diverses sources — de commerçants, de militants des droits civils, du procureur général sortant Eric Holder, et même du père de Michael Brown.

«Blesser quiconque ou faire du vandalisme ne sont pas la réponse, a déclaré Michael Brown Sr. dans une vidéo publiée par le groupe STL Forward. Peu importe ce que décide le grand jury, je ne veux pas que la mort de mon fils soit vaine. Je veux qu'elle mène à un changement incroyable et positif, un changement qui ferait de la région de Saint-Louis un meilleur endroit pour tous.»

Le président Barack Obama a appelé les gens à manifester pacifiquement, faisant valoir que tous avaient le droit de s'exprimer et de se rassembler, mais que les événements ne devaient pas être une excuse pour des gestes de violences.

Le FBI a envoyé près de 100 agents additionnels à Ferguson pour aider la police à se préparer à d'éventuels débordements en vue de la décision du grand jury, a indiqué un responsable américain sous le couvert de l'anonymat, n'ayant pas été autorisé à discuter des plans du FBI avec les médias.

INOLTRE SU HUFFPOST

Émeutes à Ferguson