NOUVELLES

L'ONU évoque des crimes de guerre en Ukraine

20/11/2014 11:08 EST | Actualisé 20/01/2015 05:12 EST

GENÈVE - Les combats qui ont fait quelque 300 morts dans l'est de l'Ukraine le mois dernier, en dépit de la trêve en vigueur, correspondent possiblement à des crimes de guerre, ont prévenu jeudi des enquêteurs des Nations unies.

Un nouveau rapport de l'équipe onusienne déployée en Ukraine fait état de 4317 morts depuis le début des violences, à la mi-avril, tandis que le nombre de réfugiés internes a explosé depuis un mois à un total de 466 830.

Le rapport contient aussi des allégations graves de violations des droits de la personne par des groupes armés — y compris de torture, de détention, d'exécution, de travail forcé et de violence sexuelle — qui sont si répandues qu'elles correspondent possiblement à des crimes contre l'humanité.

Le document ajoute que les affrontements entre les forces gouvernementales et les insurgés prorusses dans l'est de l'Ukraine ont mené à un effondrement complet de la loi et l'ordre et à l'émergence d'un gouvernement parallèle dans la ville de Donetsk et dans la région de Lougansk.

Le Haut commissaire des Nations unies pour les droits de la personne, Zeid Raad al-Hussein, a demandé à toutes les parties de redoubler d'efforts pour résoudre la crise de manière pacifique.

PLUS:pc