NOUVELLES

Les ventes de maisons existantes ont grimpé de 1,5 % en octobre aux États-Unis

20/11/2014 04:07 EST | Actualisé 20/01/2015 05:12 EST

WASHINGTON - Les Américains ont acheté des maisons en octobre à la cadence la plus rapide depuis le début de l'année, un signe que le marché de l'habitation pourrait être en train de se redresser.

Les ventes de maisons précédemment occupées ont progressé de 1,5 pour cent pour atteindre le rythme annualisé et désaisonnalisé de 5,26 millions de maisons le mois dernier, a indiqué jeudi l'association nationale des courtiers en immobilier. En comparaison, le rythme révisé du mois de septembre était de 5,18 millions de domiciles, après révisions.

Le mois d'octobre est ainsi le premier de l'année où les ventes affichent une croissance par rapport à l'an dernier, avec une augmentation de 2,5 pour cent.

Malgré tout, l'association s'attend à ce que les ventes de 2014 soient inférieures à celles de 2013.

Les ventes de maisons ont fait du surplace pendant la plus grande partie de 2014, après avoir affiché des progrès pendant trois ans à la suite de la récession et de l'implosion du marché immobilier. Les conditions hivernales particulièrement ardues du début de l'année ont nui aux ventes, tout comme le resserrement des conditions de crédit, la hausse des prix des maisons et la stagnation relative des revenus des ménages.

Le prix médian des maisons a grimpé de 5,5 pour cent ces 12 derniers mois pour atteindre 208 300 $ US, d'après le rapport d'octobre.

Les acheteurs d'une première maison n'ont toujours pas fait de retour en force sur le marché, et ils ne représentaient que 29 pour cent des ventes le mois dernier. Ce groupe s'accapare habituellement environ 40 pour cent des ventes.

La période de temps pour vendre une habitation augmente aussi de façon soutenue. Il a fallu en moyenne 63 jours pour vendre une maison le mois dernier, comparativement à 44 jours en juin, pendant le sommet de la saison estivale de ventes.

Les agents en immobilier estiment que 4,94 millions de maisons déjà occupées seront vendues cette année, un recul de trois pour cent par rapport aux 5,09 millions de domiciles vendus en 2013. Selon des analystes, les ventes de maisons doivent atteindre environ 5,5 millions pour témoigner d'un marché immobilier en santé.

Les ventes d'octobre se sont améliorées dans le nord-est, le Midwest et le sud du pays par rapport au mois précédent, mais elles ont diminué dans l'Ouest.

PLUS:pc