NOUVELLES

Le ministère des Anciens Combattants a laissé dormir 1,1 milliard $ en sept ans

20/11/2014 03:34 EST | Actualisé 20/01/2015 05:12 EST

OTTAWA - Les associations de vétérans ont été furieuses d'apprendre que le ministère des Anciens Combattants n'avait pas su utiliser plus de 1,1 milliard $ de ses crédits budgétaires sur une période de sept ans.

Ces chiffres ont été révélés par le gouvernement à la suite de questions écrites posées par des députés de l'opposition aux Communes.

Le gouvernement conservateur tente actuellement de déterminer comment il mettra en place une série de recommandations proposées par le comité des vétérans des Communes.

Comme c'est l'usage à Ottawa, un ministère qui n'a pas dépensé tous ses crédits à la fin de l'année budgétaire doit remettre au Trésor public les fonds inutilisés.

La Légion royale canadienne a écrit au ministre des Anciens Combattants, Julian Fantino, pour lui demander quels programmes avaient ainsi été sous-financés, et pour quelles raisons.

Don Leonardo, de l'association Vétérans Canada, croit que ces économies s'inscrivent dans les mesures d'austérité du gouvernement Harper pour réduire le déficit. Il soutient que les sous-ministres et autres fonctionnaires pouvaient toucher des primes au rendement s'ils atteignaient leurs cibles budgétaires.

Une porte-parole du ministre Fantino a indiqué mercredi soir que le ministère formule chaque année ses demandes de crédits au Conseil du Trésor, et que s'il y a un surplus à la fin de l'année budgétaire, ces sommes sont versées dans le budget de l'année suivante.

PLUS:pc