NOUVELLES

Le Canadien se relève vite de la défaite de mardi et bat les Blues 4-1

20/11/2014 10:10 EST | Actualisé 20/01/2015 05:12 EST

MONTRÉAL - Le Canadien a vite retrouvé de bonnes habitudes de travail et il a renoué avec le succès, jeudi, en défaisant les Blues de St. Louis 4-1 au Centre Bell.

Max Pacioretty s'est offert une soirée de deux buts pour son 26e anniversaire de naissance — ses neuvième et 10e de la saison. Dale Weise a ajouté son quatrième but et Lars Eller son sixième.

«C'est toujours agréable de marquer contre son ancienne équipe, a avoué Eller, obtenu dans l'échange de Jaroslav Halak en 2010. C'est la première fois également que nous battons les Blues à domicile depuis que je suis avec l'équipe.»

Le CH a effectivement mis fin à une séquence de cinq défaites à domicile face aux Blues (12-6-1). Il avait signé sa dernière victoire contre eux au Centre Bell le 16 novembre 2008.

Vladimir Tarasenko a été le seul à tromper la vigilance de Carey Price, qui a repoussé 30 lancers. À l'autre bout, le gardien recrue néo-brunswickois Jake Allen a bloqué 26 tirs.

Blanchi 4-0 par les Penguins de Pittsburgh mardi, le Tricolore (15-5-1) a bien retenu la leçon et il n'a pas dérogé de la structure de jeu qui fait son succès cette saison.

«C'est ce que je retiens de plus positif: les gars ont énormément appris du dernier match et ils ont bien réagi, a relevé l'entraîneur Michel Therrien. Nous sommes restés concentrés et patients. Nous avons pris de bonnes décisions et nous avons exercé une bonne pression sur les Blues.»

Fausses notes

Le Canadien a encaissé le premier but du match, mais une solide deuxième période lui a permis d'être en avant 2-1 avant le dernier tiers.

Il faut dire que les Blues ont connu quelques fausses notes, entre autres celle du défenseur Kevin Shattenkirk, qui a fait cadeau d'un but à Weise à la cinquième minute du deuxième vingt.

Positionné derrière son but, Shattenkirk a envoyé la rondelle directement à Weise qui se trouvait devant. En voulant racheter son erreur, le défenseur a même fait perdre l'équilibre à son gardien. L'attaquant du Canadien n'en demandait pas tant.

«C'est un beau bond favorable à avoir, quand la rondelle se retrouve sur votre lame de bâton de la sorte, a commenté Weise. J'ai fait une feinte de tir avant de voir qu'il embêtait son gardien. J'ai visé l'ouverture très rapidement.»

Pacioretty a donné l'avance aux siens à 7:32. Pierre-Alexandre Parenteau l'a envoyé en échappée à l'aide d'une passe soulevée, effectuée de la zone du CH. L'attaquant américain a trouvé l'ouverture entre les jambières d'Allen.

Le Canadien a par la suite manqué deux occasions d'ébranler le moral de ses adversaires en supériorité numérique.

Les Blues avaient ouvert le score à 7:45 de l'engagement initial. Tarasenko a habilement fouetté la rondelle au vol, tout près de Price.

Brandon Prust a failli marquer tôt dans la soirée, mais le jeune Allen l'a frustré. Prust et ses coéquipiers du troisième trio, Eller et Jiri Sekac, ont de nouveau cogné à la porte vers la fin.

Price se dresse

Les Blues ont voulu frapper tôt en troisième période, mais Price s'est interposé. Le gardien a réalisé de beaux arrêts à l'issue de deux descentes à deux contre un, tout juste avant que Pacioretty ne double l'avance des siens à 6:00. Jori Lehtera et Jaden Schwartz ont goûté à sa médecine. Price a dû vite se déplacer afin d'effleurer le tir de Schwartz de l'épaule droite.

«Carey est incroyable. Il nous donne la chance de l'emporter à tous les matchs», l'a encensé Parenteau.

Quelques instants plus tard, Pacioretty a mystifié Allen grâce à un lancer des poignets vif.

Les Blues ne s'en sont pas remis. Quand Eller a fait 4-1 à 7:57 de la fin, le dénouement de la soirée ne faisait plus de doute.

PLUS:pc