NOUVELLES

La coriace défense des Lions va se mesurer à la redoutable attaque des Pats

20/11/2014 10:34 EST | Actualisé 20/01/2015 05:12 EST

FOXBOROUGH, États-Unis - Les Lions dominent la NFL avec 156 points alloués, mais ils auront probablement leur test le plus coriace ce dimanche à Foxborough, face aux Pats.

La Nouvelle-Angleterre est deuxième de la ligue avec 323 points marqués, mais le quart Tom Brady est bien conscient de la brigade qui s'amène, avec comme figure de proue Ndamukong Suh.

«C'est un joueur phénoménal, a dit Brady. Il est vraiment imposant (six pieds quatre, 305 livres), et il donne vraiment le ton en défense.»

Mais il y a plus que Suh et ses quatre sacs et demi. Depuis cinq matches, l'ailier défensif Ezekiel Ansah a obtenu quatre sacs et demi et a causé trois échappés.

Nulle équipe n'a concédé aussi peu de verges à ses rivaux, mais les Lions (7-3) n'ont pas encore affronté un club avec la force de frappe des Patriots (8-2, dont six victoires de suite).

Au fil de leur séquence victorieuse, les Patriots ont récolté pas moins de 40,5 points en moyenne.

Les Lions ont alloué 20 points ou plus trois fois seulement, et jamais plus de 24. Leurs adversaires ont obtenu une quinzaine de points par match, en moyenne.

Le club de Jim Caldwell a toutefois manqué de constance en attaque, se classant au 26e rang pour la moyenne de points marqués, avec 18,8.

«Nous ne cherchons pas d'excuses, a dit Caldwell. Nous avons eu des matches où cet aspect-là a fait défaut.»

Avec Calvin Johnson de retour depuis deux matches et Golden Tate ayant capté 68 passes (troisième dans la NFL), le quart Matthew Stafford peut compter sur ses options de prédilection.

«Golden Tate a vraiment pris son envol cette saison, a dit le demi de sûreté Devin McCourty, des Patriots. Combiné à un quart qui peut le repérer et le cibler un peu partout, ça va nous rendre la tâche difficile.»

Les Patriots sont rois et maîtres à la maison avec 14 gains de suite en saison régulière, dont cinq victoires cette saison. Les Lions sont toutefois à l'aise ailleurs qu'au Ford Field, avec trois gains à leurs quatre dernières sorties du genre.

PLUS:pc