NOUVELLES

Une mission britannique d'exploration lunaire en cours de sociofinancement

19/11/2014 05:39 EST | Actualisé 19/01/2015 05:12 EST

LONDRES - Une campagne pour financer une exploration lunaire privée a été lancée, donnant au public l'occasion d'y prendre part.

Pour aussi peu que 10 livres, ou environ 18 $ CAN, Lunar Mission One offre au public la chance d'acheter de l'espace sur des disques durs qui sera enterré sur la lune.

Le public pourra donc laisser musique, photos et vidéos, afin de créer des archives des gens de la Terre.

Ceux prêts à donner plus d'argent pourront laisser plus de choses, comme un cheveu contenant leur ADN.

L'ingénieur et conseiller financier britannique David Iron est derrière ce projet de sociofinancement. Il explique que les gouvernements sont de moins en moins capables de financer ce genre de projet d'exploration servant uniquement au développement de la connaissance, et non à des retours commerciaux.

Pour y remédier, il a donc rassemblé une équipe de conseillers et de sympathisants pour mener ce projet, de manière à ce que tout le monde puisse participer pour aussi peu que quelques dollars.

Le projet vise à faire atterrir un engin spatial sur la lune dans 10 ans. Il y creuserait un trou d'une profondeur de 20 à 100 mètres, de manière à atteindre des roches vieilles de milliards d'années.

La phase de développement de la mission est en cours de financement depuis mardi sur la plateforme Web de sociofinancement Kickstarter. Les organisateurs doivent amasser 600 000 livres (environ 1 067 000 $ CAN) avant le 17 décembre pour boucler leur campagne. Mercredi en fin de journée, environ 2000 personnes avaient donné près de 195 000 livres.

Les gens de Lunar Mission One espèrent surfer sur la récente vague popularité de l'espace causée par l'atterrissage d'un module sur une comète se déplaçant à 66 000 kilomètres/heure, une réussite historique de l'Agence spatiale européenne.

PLUS:pc