NOUVELLES

Le receveur vedette Josh Gordon reprend l'entraînement avec les Browns

19/11/2014 05:50 EST | Actualisé 19/01/2015 05:12 EST

BEREA, États-Unis - Josh Gordon a payé sa dette. Le receveur de passes des Browns de Cleveland se voit accorder une autre chance, qui pourrait être sa dernière.

Joueur au talent immense, capable de distancer les demis défensifs rivaux mais qui semble avoir de la difficulté à éviter les problèmes, Gordon était de retour à l'entraînement, mercredi, pour la première fois depuis la fin de sa suspension de dix matchs. Gordon, qui a dominé la ligue pour le nombre de verges par la passe la saison dernière, revient à temps pour insuffler un nouveau dynamisme à l'attaque de l'équipe.

Les Browns (6-4) envisagent l'employer de façon graduelle cette semaine, mais le principal intéressé s'attend à être sur le terrain à Atlanta dimanche.

L'entraîneur-chef Mike Pettine a discuté avec Gordon avant l'entraînement et a constaté que son talentueux receveur était excité et qu'il était prêt à reprendre le collier.

Après la séance d'entraînement tenue à l'intérieur, Gordon a déclaré qu'il était «très prêt» à jouer en fin de semaine et espère avoir un impact tel, que son équipe demeurera au plus fort de la lutte pour une place dans les séries éliminatoires.

Entouré de caméras et de journalistes, Gordon a paru un peu nerveux au moment de décrire les défis liés à sa longue période d'inactivité. Il dit avoir retenu des leçons de l'expérience qu'il a vécue.

«Sur le plan individuel, ça m'a appris la patience et que toutes choses peuvent prendre du temps», a-t-il résumé.

Gordon sait que des gens pensent qu'il commettra une autre bourde et qu'il sera de nouveau forcé à s'absenter de l'aire de jeu.

«La plupart des gens doutent de moi, a-t-il reconnu. Le football, c'est quelque chose de facile pour moi. La vie? En ce moment, la vie est bonne pour moi. Je ne peux me plaindre de quoi que ce soit. Je n'en veux à personne.»

Gordon a démontré qu'il était encore un peu rouillé, alors que deux passes lui ont échappé pendant la portion de la séance d'entraînement ouverte aux représentants des médias. Mais la simple présence de l'athlète de 6 pieds 3 pouces et 225 livres, doté d'une foulée agile et d'une force d'accélération peu commune, était sans doute réconfortante pour le quart Brian Hoyer et le coordonnateur à l'attaque Kyle Shanahan, qui avait été incapable de l'inclure dans sa stratégie jusqu'à maintenant cette saison.

Pettine n'a pas trop insisté sur l'emploi du temps qu'il compte accorder à Gordon, mais son homologue des Falcons, Mike Smith, prédit que le receveur étoile aura un impact immédiat.

«Nous nous attendons à voir Gordon dès le premier jeu du match, et lors de la plupart des jeux le reste de la rencontre», a affirmé Smith lors d'une conférence téléphonique.

Pettine a averti que Gordon pourrait ne pas être prêt — mentalement ou physiquement. Les Browns veulent y aller étape par étape pendant l'entraînement et accentuer la cadence au fur et à mesure que la semaine avancera.

«Il faut instaurer une progression, a expliqué Pettine. Le piège est de se dire qu'il est de retour et de le lancer dans le feu de l'action pour plusieurs séries de jeu. Il y a certainement un risque à agir de la sorte et nous devons faire preuve de jugement sur la façon de faire et établir une stratégie pour avancer de façon progressive.»

Gordon n'avait pas rencontré les journalistes depuis avril, soit peu de temps avant qu'il n'échoue un autre test de dépistage des drogues, pour consommation de marijuana. Il a été suspendu pour une période d'un an, à titre de récidiviste. L'année dernière, Gordon avait été suspendu lors des deux premiers matchs du calendrier régulier, mais il est tout de même parvenu à amasser 1646 verges par la passe et inscrire neuf touchés, devenant au passage l'un des receveurs les plus spectaculaires du circuit.

Il était sur le point de devenir une super-vedette, mais il a de nouveau flanché et a été réprimandé par la ligue.

Gordon dit avoir songé à intenter une poursuite contre la NFL, mais il croit maintenant que la sentence qu'elle lui a imposée était juste.

Gordon n'a pas eu la permission de s'entraîner avec ses coéquipiers pendant sa suspension, mais l'athlète âgé de 23 ans a eu le droit d'assister aux réunions d'équipe, une interaction qui lui a permis de garder des liens avec ses coéquipiers et de ne pas perdre sa motivation.

«Il a travaillé avec beaucoup de vigueur, a déclaré le receveur de passes Andrew Hawkins. Je sais que rien n'a été dit au sujet de ce qu'il a fait au cours des dix dernières semaines. Il a fait tout ce qu'on lui a demandé de faire. Il en a même fait un peu plus que ce que nous faisons nous-mêmes. Il arrivait tôt le matin. Il rencontrait les gens qu'il devait rencontrer. Il s'est entraîné et a gardé la forme. Je pense qu'il est dans un bon état d'esprit.»

PLUS:pc