NOUVELLES

Le BST enquêtera sur les risques des activités des taxis aériens au Canada

19/11/2014 04:58 EST | Actualisé 19/01/2015 05:12 EST

GATINEAU, Qc - Le Bureau de sécurité des transports (BST) mènera une enquête sur les risques des activités de taxi aérien au Canada.

Les taxis aériens sont des avions monomoteurs ou multimoteurs (autres que ceux à turboréacteur) pouvant transporter neuf passagers ou moins. Environ 600 compagnies au Canada offrent ces services aux communautés plus petites ou éloignées.

Les activités de taxi aérien ont fait 175 morts au cours des 10 dernières années, a indiqué mercredi la présidente du BST, Kathy Fox, par voie de communiqué. Cela représente 65 pour cent de toutes les morts en aviation commerciale.

Au cours des 10 dernières années, a mentionné Mme Fox, le BST a souvent soulevé les enjeux de sécurité impliqués dans les accidents.

Certains de ces enjeux sont récurrents, «comme l'analyse inappropriée des risques liés aux activités d'exploitation, les adaptations effectuées par des membres d'équipage aux procédures d'exploitation normalisées, la prise de décisions par les pilotes».

L'enquête commencera donc au début de l'an prochain, et inclura la révision des accidents de taxi aérien.

Le BST prévoit rendre publiques ses conclusions et de possibles recommandations à Transport Canada.

L'industrie du taxi aérien n'est pas soumise aux mêmes règles fédérales de système de gestion de sécurité que les plus grosses compagnies aériennes, comme Air Canada ou WestJet.

De son côté, Transport Canada s'affaire déjà à déterminer des règles pour l'industrie du taxi aérien, mais on ignore quand elles seront prêtes et mises en applications.

Donc, entre-temps, le BST encourage fortement les opérateurs de taxis aériens à améliorer la formation en matière de sécurité.

Le président de l'Association du transport aérien du Canada, John McKenna, a affirmé que l'industrie accueillerait favorablement des règles de sécurité fédérales, mais qu'elles devraient être conçues pour des petites compagnies.

PLUS:pc