NOUVELLES

Le conseil de bande de Mashteuiatsh pourrait boycotter les commerçants de Roberval (VIDÉO)

19/11/2014 01:56 EST | Actualisé 19/11/2014 01:56 EST

Le conseil de bande de Mashteuiatsh songe à boycotter les commerçants de Roberval pour tous ses achats de biens et services et il invite la population à reconsidérer ses achats dans la ville voisine.

C'est la mesure que viennent d'annoncer les élus de Mashteuiatsh, en réaction aux récents propos du maire Guy Larouche, qu'ils qualifient de désobligeants et d'inacceptables.

Le vice-chef aux relations communautaire, Stéphane Germain, a expliqué la décision lors d'une rencontre avec les médias.

« Le conseil de bande a pris la décision aujourd'hui de mandater son administration afin de revoir à court et à long terme l'ensemble des achats de l'organisation dans la ville de Roberval, dit-il. De plus, le conseil de bande invite également les gens de la communauté à réfléchir eux aussi à la portée de leur pouvoir d'achat dans cette ville. »

Une première mesure a déjà été adoptée. L'activité de Noël du conseil de bande, qui regroupera quelque 300 personnes et qui devait avoir lieu au Château Roberval le 12 décembre, sera déplacée.

Les élus du conseil ne se fixent aucun échéancier précis pour décider de réorienter, de diminuer ou d'arrêter les achats du conseil à Roberval.

Le maire de Roberval, Guy Larouche, refuse de réagir publiquement à la menace de boycottage des commerces de Roberval par les Innus de Mashteuiatsh. Il réagira mercredi.

Autres réactions

Mardi matin, le maire de Saint-Prime, Lucien Boivin, accusait le maire Larouche de Roberval de faire du harcèlement contre la communauté autochtone de Mashteuiatsh dans le dossier de l'expansion de la zone industrielle et commerciale.

De son côté, la Chambre de commerce et d'industrie de Roberval (CCIR) se dissociait des propos du maire Larouche et souhaitait plutôt favoriser le dialogue entre les deux communautés.

Pour voir le bulletin complet ou pour d’autres vidéos de l’émission Ça commence bien!, rendez-vous sur le site de V Télé.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter