NOUVELLES

Syrie: une attaque de l'armée tue 14 personnes dont 5 enfants

18/11/2014 03:44 EST | Actualisé 18/01/2015 05:12 EST

BEYROUTH - Des appareils syriens ont frappé un quartier du nord de la province d'Alep à l'aide de barils d'explosifs, mardi, faisant au moins 14 morts, dont des enfants, et 20 blessés, selon des militants.

Le quartier Qabr al-Inglizi a été frappé par plusieurs barils, selon le Centre médiatique d'Alep et l'Observatoire syrien pour les droits de l'homme.

Les avions et hélicoptères de l'armée syrienne ont laissé tomber des centaines de barils d'explosifs sur les quartiers piégés par les rebelles, depuis le début de la guerre civile, tuant des milliers de personnes. Cette tactique prisée du gouvernement a été hautement critiquée par les groupes de défense des droits humains, car ces bidons ne peuvent être dirigés sur des cibles précises.

Au moins 14 personnes sont mortes, mardi, selon l'Observatoire, dont cinq enfants et trois femmes. Le bilan pourrait augmenter à mesure que les décombres seront fouillés. Les bombes auraient atteint une ambulance et plusieurs taxis collectifs.

Une vidéo filmée après l'attaque montrait ce qui semblait être les corps de deux enfants. Un homme furieux s'adressait à la caméra, souhaitant que la même chose arrive aux enfants du président Bachar al-Assad.

La guerre en Syrie, qui en est à sa quatrième année, a commencé par un soulèvement contre le règne de la famille al-Assad, qui dure depuis 40 ans. Le conflit a dégénéré jusqu'à devenir cette complexe guerre civile qui aurait fait quelque 200 000 morts à ce jour.

PLUS:pc