POLITIQUE

Pierre Karl Péladeau doute de l'utilité du Bloc québécois à Ottawa

18/11/2014 07:41 EST | Actualisé 18/11/2014 10:15 EST
Patrick Lauzon via FOTOimage

Le candidat à la direction du Parti québécois, Pierre-Karl Péladeau, a provoqué un malaise dans le camp souverainiste en exprimant des doutes sur la pertinence du Bloc québécois.

Vendredi dernier, Pierre-Karl Péladeau a lancé un pavé dans la marre en déclarant dans un rassemblement de jeunes militants péquistes, à Saint-Jérôme, qu'il s'interrogeait sur l'avenir du Bloc à Ottawa.

Le magnat de la presse a également exprimé des doutes sur la pertinence de maintenir un parti souverainiste au Parlement canadien, une pratique qui légitimise, selon lui, le fédéralisme.

Ces déclarations ont créé un malaise dans les rangs du PQ où on a toujours appuyé le Bloc québécois. En fait, personne ne voulait commenter ces déclarations de PKP au PQ, ce matin.

Selon notre journaliste à l'Assemblée nationale, David Gentile, une réunion a été organisée lundi entre l'entourage de M. Péladeau et celui du chef du Bloc québécois, Mario Beaulieu, pour tenter de clarifier les choses.

Pierre-Karl Péladeau aurait déclaré pour sa part ne pas avoir l'intention de s'immiscer dans la stratégie du Bloc québécois.

Longue série de déboires au Bloc québécois

Il faut dire que les temps sont durs pour le Bloc québécois qui récoltait à peine plus de 10 % d'appuis dans les sondages cet automne.

Avec deux députés seulement à la Chambre des communes, Claude Patry et Louis Plamondon, la pente sera difficile à remonter pour le chef du parti, Mario Beaulieu, dont l'arrivée à la tête de la formation a créé des remous, notamment le départ des députés André Bellavance et Jean- François Fortin.

INOLTRE SU HUFFPOST

Qui pourrait prétendre à la chefferie du PQ?