NOUVELLES

La demande pour les produits de boulangerie a nui à George Weston

18/11/2014 08:24 EST | Actualisé 18/01/2015 05:12 EST

TORONTO - George Weston (TSX:WN) planche sur un nouveau plan stratégique pour améliorer les résultats de sa division de boulangerie, la stagnation des ventes de produits frais dans ce secteur ayant continué de gruger ses résultats au troisième trimestre.

Le président de la société mère des Compagnies Loblaw (TSX:L), Pavi Binning, a indiqué mardi que George Weston devrait faire une annonce à cet égard lorsqu'elle dévoilera ses résultats du quatrième trimestre, en mars.

«Même si le marché traditionnel de la boulangerie continue d'être difficile, d'autres secteurs de croissance nous sont disponibles», a affirmé M. Binning aux analystes lors d'une conférence téléphonique pour discuter des résultats financiers du plus récent trimestre.

Par le passé, le plus grand producteur et distributeur alimentaire au pays a indiqué vouloir alimenter sa croissance en augmentant son offre de produits sans gluten.

La société veut aussi se concentrer davantage sur ses produits de boulangerie Ace Bakery, ainsi que sur ses gâteaux, beignets et tartes, dans un contexte où elle doit concurrencer les autres grandes chaînes de supermarchés pour gagner la fidélité des consommateurs.

George Weston a indiqué mardi avoir engrangé un bénéfice des activités poursuivies attribuable aux actionnaires de 53 millions $, soit 30 cents par action, pour la période de 16 semaines terminée le 4 octobre.

En comparaison, la société avait affiché un bénéfice des activités poursuivies de 168 millions $, ou 1,21 $ par action, pour le même trimestre l'an dernier, alors qu'elle avait aussi gagné des profits de 58 millions $ liés aux activités abandonnées.

En excluant un certain nombre d'éléments non récurrents, incluant les coûts liés à la récente acquisition de Shoppers Drug Mart et à la restructuration, le bénéfice ajusté des activités poursuivies a progressé de 24,2 pour cent à 1,59 $ par action, par rapport à 1,28 $ par action un an plus tôt.

Ce résultat surpasse les attentes des analystes, qui misaient en moyenne sur un bénéfice ajusté de 1,54 $ par action et sur des revenus d'environ 14 milliards $ pour le trimestre, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters.

L'arrivée de Shoppers Drug Mart a gonflé les revenus de 34,7 pour cent, à près de 14 milliards $, au cours du trimestre, comparativement à 10,4 milliards $ un an plus tôt. En excluant les ventes de la plus grande chaîne de pharmacies au Canada, les revenus de George Weston ont grimpé de deux pour cent à 10,59 milliards $, contre 10,38 milliards $ l'an dernier.

Au plus récent trimestre, George Weston a averti que les résultats de la société seraient touchés par les hausses de prix des matières premières et par les coûts liés au démarrage d'une nouvelle boulangerie à Toronto.

L'analyste Irene Nattel, de RBC Dominion valeurs mobilières, a noté que les résultats de George Weston étaient meilleurs que prévu, ce qui signale que ses initiatives de productivité et de couverture fonctionnent. La plus grande partie de la vigueur de la société est aussi attribuable à sa participation dans Loblaw, qui a dévoilé la semaine dernière des résultats supérieurs aux attentes grâce aux solides ventes de Shoppers.

L'entreprise torontoise doit naviguer dans un marché de l'alimentation concurrentiel au Canada, alors que des magasins comme Walmart et Target commencent à vendre des aliments pour attirer davantage de consommateurs.

Lundi, le Bureau de la concurrence du Canada a indiqué qu'il enquêtait sur la relation entre le géant des supermarchés Loblaw et certains de ses fournisseurs et qu'il s'était adressé à la Cour fédérale pour obtenir de certains fournisseurs de supermarchés des dossiers et des informations écrites.

M. Binning a estimé mardi que cette enquête ne devait pas être perçue comme extraordinaire.

«C'est la dernière étape dans le cadre d'un examen que le Bureau de la concurrence a annoncé plus tôt cette année, lorsqu'il a approuvé l'acquisition de Shoppers Drug Mart», a-t-il expliqué.

PLUS:pc