NOUVELLES

La cuisine maison est meilleure pour la santé, confirme une étude

18/11/2014 12:41 EST | Actualisé 18/01/2015 05:12 EST

MONTRÉAL - Les gens qui préparent eux-mêmes leurs repas s'alimentent mieux et consomment moins de calories que ceux qui cuisinent moins souvent, confirme une étude réalisée par des chercheurs de l'université américaine Johns Hopkins.

Ils consommeraient notamment moins de glucides, de sucre et de gras que les autres, même s'ils n'essaient pas de perdre du poids, a dit la chercheuse Julia Wolfson.

Mme Wolfson et ses collègues ont examiné l'alimentation de plus de 9000 sujets âgés de 20 ans et plus.

Ils ont tout d'abord découvert que seulement 8 pour cent des participants préparaient leur dîner, en moyenne, une fois ou moins par semaine. Ce groupe consommait, lors d'une journée typique, 2301 calories, 84 grammes de gras et 135 grammes de sucre.

En revanche, 48 pour cent des participants cuisinaient leur dîner six ou sept fois par semaine. Ils consommaient en moyenne 2164 calories par jour, 81 grammes de gras et 119 grammes de sucre.

De plus, ceux qui cuisinaient le plus souvent à la maison utilisaient moins de plats surgelés et étaient moins susceptibles de se tourner vers la malbouffe lorsqu'ils mangeaient à l'extérieur.

Mme Wolfson a rappelé que le fardeau que représente l'épidémie d'obésité pour le système de santé. Elle croit donc qu'il serait pertinent de mettre en valeur l'importance et les bienfaits de la cuisine maison.

L'étude est publiée par le journal Public Health Nutrition.

PLUS:pc