DIVERTISSEMENT

«Wild» de Jean-Marc Vallée: une histoire vraie (VIDÉOS)

17/11/2014 12:56 EST | Actualisé 17/11/2014 12:56 EST

Avant de devenir le film très attendu de Jean-Marc Vallée, en salle le 5 décembre prochain, Wild est avant tout un livre poignant auquel s’est inspiré le cinéaste québécois.

Encensé par la critique dès sa sortie en 2012, le roman autobiographique écrit par la journaliste américaine Cheryl Strayed (Torch), incarnée au grand écran par l’actrice Reese Witherspoon, raconte son parcours solitaire à travers les crêtes du Pacifique, une randonnée impossible et longue de 1700 kilomètres!

En adaptant le best-seller, Jean-Marc Vallée (Dallas Buyers Club) a tenu à rendre hommage à sa maman, décédée d’un cancer il y a maintenant trois ans. Car l’héroïne de livre, ex-toxicomane ayant subi la disparition précoce de sa mère morte elle aussi d’un cancer, a d’abord écrit un bouquin initiatique sur la survivance.

Cinq cents pages, dans lesquelles Cheryl Strayed revient sur sa décision folle de tout lâcher pour retrouver un sens à sa vie. À 26 ans et sans aucune préparation, elle entreprend donc une errance au cœur de l’Ouest américain sauvage.

Une totale remise en cause existentielle

Du désert du Mojave jusqu’aux limites de l’État de Washington, la jeune femme au bout du rouleau arpente durant l’été 1996 un long trajet montagneux et abrupt considéré très difficile. Son objectif : «Marcher et penser pour retrouver à nouveau ma force, loin de tout ce qui a rendu ma vie ridicule», écrit-elle.

Récit à la fois spirituel et d’aventure, le roman qui se permet parfois quelques moments drôles et cocasses est plus qu’une simple méditation. Aussi inhospitalière que puisse être la nature décrite dans le roman Wild, son auteure s’engage en premier lieu dans une forte remise en cause sur sa condition, critiquant au passage le manque de solidarité de la société humaine.

Mais c’est loin de la «modernité», devenue cupide et égoïste, que Cheryl Strayed découvrira l’espoir symbolisé par des hommes et des femmes qu’elle rencontrera sur son chemin. Autant de randonneurs prêts à lui venir en aide sans rien demander en retour.

Plus qu’un livre sur le deuil et la renaissance, Wild est un superbe voyage sur le pardon. Dépouillée de tout, l’héroïne découvrira le véritable trésor de sa vie. Et ce trésor fait de douleurs et de sang, dissimulé sous les tempêtes de neige et les nids à serpent, n’a pas de prix.

Wild – Cheryl Strayed– Les éditions 10/18 – 500 pages – parution le 12 novembre 2014.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les films de la semaine - 14 novembre 2014