NOUVELLES

Le pape sera à Philadelphie pour la Rencontre mondiale des familles en septembre

17/11/2014 11:09 EST | Actualisé 17/01/2015 05:12 EST

PHILADELPHIE - Le pape François réserve une belle surprise aux fidèles américains.

Il a confirmé lundi qu'il se rendra à Philadelphie, en septembre prochain, pour la Rencontre mondiale des familles, une conférence organisée à tous les trois ans dans une ville différente pour souligner l'importance de la cellule familiale.

L'annonce du Saint-Père, qui a été effectuée lors d'une conférence interreligieuse tenue au Vatican et portant sur les valeurs traditionnellement associées à la famille, a mis un terme à des mois de rumeurs et à une longue opération de séduction.

Le gouverneur de la Pennsylvanie, Tom Corbett, ainsi que le maire et l'archevêque de Philadelphie, Michael Nutter et Charles Chaput, qui est aussi l'un des organisateurs de l'événement, ont rencontré le pape au Vatican, en mars, pour l'inviter à venir chez eux.

Par la suite, des responsables du Vatican ont visité la ville en mai.

Le président américain Barack Obama, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon et le Congrès ont aussi invité le chef de l'Église catholique à Philadelphie.

Ce n'est pas tout. Seulement la semaine dernière, plus de 10 000 enfants de cette ville ont écrit de petits mots au pape pour le pousser à prendre une décision positive.

Selon toute vraisemblance, ce dernier devrait également se rendre à New York et à Washington.

Cependant, le Vatican a refusé de confirmer qu'il y aurait bel et bien des séjours papaux dans ces deux villes.

Le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, a déclaré devant la presse que le pape «tenait à confirmer sa présence aux organisateurs de la Rencontre mondiale des familles à Philadelphie en 2015» mais que pour le reste de son passage en sol américain, il n'avait rien à dire pour l'instant.

La semaine dernière, l'envoyé du Vatican auprès des Nations unies a laissé entendre que le Saint-Père pourrait s'arrêter à New York pour s'adresser aux dirigeants mondiaux réunis en Assemblée générale en mentionnant que le 70e anniversaire de l'organisation internationale serait le prétexte parfait pour le recevoir.

L'archevêque Bernardito Auza a indiqué en parlant de son célèbre patron que s'il se rendait à Philadelphie, il ferait sans doute un détour à New York.

Selon les organisateurs de la Rencontre mondiale des familles, l'événement, qui se tiendra du 22 au 27 septembre, pourrait attirer plus d'un million de personnes.

PLUS:pc