NOUVELLES

La grippe aviaire fait surface en Europe; les autorités tentent de rassurer

17/11/2014 08:35 EST | Actualisé 17/01/2015 05:12 EST

LONDRES - Des dizaines de milliers de volailles seront détruites en Europe après la découverte de deux oiseaux infectés par la grippe aviaire.

Les responsables ont toutefois cherché à rassurer la population lundi, en prévenant que les risques pour la santé publique sont très faibles.

Les autorités britanniques ont dit faire enquête sur une infection au virus H5 sur une ferme du nord du pays, mais il ne s'agit pas de la souche H5N1 nettement plus dangereuse. Les 6000 canards d'une ferme d'élevage de la région de Driffield, dans l'East Yorkshire, seront détruits et une zone de restriction a été mise en place pour empêcher l'infection de se propager.

Des tests étaient menés sur des fermes voisines.

L'agence britannique de salubrité des aliments affirme qu'il n'y a aucune menace pour la chaîne alimentaire et le vétérinaire en chef du pays, Nigel Gibbons, a déclaré à la BBC que le risque de voir la maladie de répandre est très mince.

Il s'agit de la première éclosion de grippe aviaire au Royaume-Uni en six ans.

Le gouvernement néerlandais, de son côté, a interdit le transport de volailles et d'oeufs à travers le pays après la découverte de la souche H5N8 dans une ferme de poulets. Les 150 000 oiseaux de la ferme de la ville de Hekendorp, à 65 kilomètres au sud de Amsterdam, ont été détruits, et 16 fermes voisines seront inspectées.

On ne sait pas comment l'élevage a été infecté.

«Il y a un faible risque que ça passe des animaux aux humains mais il faut un contact prolongé, a dit un responsable néerlandais, Harald Wychgel. L'éleveur, sa famille et les employés qui abattent les animaux sont à risque. Ils sont suivis par les autorités sanitaires.»

PLUS:pc