NOUVELLES

Bryant a encore une fois livré la marchandise dans un gain d'Atlanta

17/11/2014 10:34 EST | Actualisé 17/01/2015 05:12 EST

ATLANTA - Matt Bryant dit qu'il s'inspire du film 'Happy Gilmore' avant chaque tentative de placement.

«J'essaie juste de m'apaiser l'esprit en pensant à quelque chose qui me rend heureux», a t-il dit en riant.

Le vétéran de 39 ans a bien placé quatre bottés dont celui décisif de 44 verges avec 2:08 au cadran, dimanche, et les Falcons ont signé une grosse victoire de 19 à 17 face aux Panthers de la Caroline.

Ils ont ainsi créé l'impasse au sommet de leur section avec les Saints de La Nouvelle-Orléans, les deux clubs ayant un rendement de 4-6.

«Si vous n'arrivez pas à faire abstraction de la pression, vous êtes déjà dans le trouble, a dit Bryant. J'essaie d'accorder la même valeur à chaque botté pour que même en fin de match, ça me semble identique à un botté au premier quart.»

Bryant en est à sa sixième saison avec les Falcons.

«Je ne saurais pas vous dire le nombre de fois qu'il nous a donné la victoire, a dit l'entraîneur Mike Smith. Il est l'un de nos éléments les plus importants.»

Harry Douglas a brillé dans la poussée déterminante, captant trois passes pour 29 verges, et Roddy White a franchi le cap des 10 000 verges de réceptions en carrière. Il a attrapé cinq ballons pour 75 verges, incluant une passe de touché.

Les Falcons ont toutefois reçu une mauvaise nouvelle: la saison du demi offensif Antone Smith est finie à cause d'une fracture à la jambe, subie en couverture lors d'un botté de dégagement, dimanche.

Pour l'ensemble de la saison, Smith a excellé avec cinq touchés en seulement 36 jeux l'impliquant. Il a été une belle source de coups d'éclats, avec chacun de ses touchés inscrit sur un jeu de 38 verges ou plus.

PLUS:pc