NOUVELLES

Le comédien Bill Cosby refuse de parler des allégations d'agression sexuelle

16/11/2014 11:39 EST | Actualisé 16/01/2015 05:12 EST

LOS ANGELES, États-Unis - Un avocat de Bill Cosby a fait savoir dimanche que le comédien américain ne commenterait aucunement des allégations d'agressions sexuelles «vieilles de plusieurs décennies et discréditées».

Dans un communiqué transmis à l'Associated Press et mis en ligne, l'avocat John P. Schmitt mentionne que le fait que des allégations soient répétées ne les rend pas plus véridiques.

Il n'entend pas «s'abaisser» à commenter les allégations.

La colère gronde à propos de déclarations voulant que M. Cosby ait agressé plusieurs femmes par le passé. Les commentaires mis en ligne par l'avocat sont les premiers de la part du célèbre comédien à ce sujet.

«Il voudrait remercier ses admirateurs pour tout leur soutien et les rassurer qu'à 77 ans, il donne le meilleur de lui-même», a ajouté son avocat dans le message.

Cette attention renouvelée sur un chapitre sombre de la vie de Bill Cosby a commencé le mois dernier lorsqu'un acteur, Hannibal Buress, l'a assailli lors d'un spectacle à Philadelphie, le traitant de «violeur». Ses propos ont été filmés et mis en ligne, ce qui leur a donné beaucoup de visibilité.

Il s'agissait d'une critique sévère du vétéran de la comédie connu pour ses monologues comiques et sa télésérie «The Cosby Show», diffusée de 1984 à 1992, qui a brisé les barrières ethniques.

S'ajoutant à la tempête, l'une des accusatrices de Bill Cosby, Barbara Bowman, a soulevé des allégations d'agression sexuelle contre lui lors d'entrevues mais aussi dans une chronique Internet du Washington Post. Elle a écrit qu'en 1985, elle avait 17 ans et était une aspirante actrice lorsque Bill Cosby «lui a lavé le cerveau pour qu'elle le voit comme une figure paternelle, avant de l'agresser à de multiples reprises».

Aucune accusation criminelle n'a été déposée contre l'acteur, qui a toutefois réglé à l'amiable une poursuite civile en 2006 avec une autre femme au sujet d'un incident allégué qui se serait produit deux ans auparavant.

Le comédien a refusé de commenter les allégations à quelques reprises récemment et a annulé une entrevue planifiée avec l'Associated Press au sujet d'un projet avec Netflix.

PLUS:pc