NOUVELLES

Un nouveau regroupement d'étudiants manifeste contre les projets d'oléoducs

15/11/2014 10:38 EST | Actualisé 15/01/2015 05:12 EST

MONTRÉAL - Quelques centaines de personnes ont manifesté, dans les rues du centre-ville de Montréal, contre les projets pétroliers au Québec et le Plan Nord du gouvernement Couillard, samedi.

Pour le regroupement appelé coalition des étudiants et étudiantes contre les oléoducs (Coalition ÉCO), qui dit représenter plus de 100 000 personnes à travers la province, il s'agissait d'une première action.

La manifestation a commencé vers 13 h, à la Place Norman-Bethune.

Le député de Québec solidaire, Amir Khadir, a participé à l'événement en compagnie, a-t-il indiqué, de quelques centaines de personnes.

Il a dénoncé vivement ce qu'il qualifie de «magouilles» entourant le développement des projets miniers et pétroliers.

En entrevue à La Presse Canadienne, M. Khadir a affirmé que ces industries bénéficient de mesures adoptées au détriment de la population québécoise.

«Des millions de dollars sont dépensés par les lobbyistes pétroliers pour tordre le bras à nos politiciens et leur faire adopter ce genre de politiques» plaide-t-il.

Rappelant que Québec solidaire est le seul parti à s'être opposé au projet de Loi 11 visant à créer la Société du Plan Nord, M. Khadir juge que son parti est le seul à protéger les Québécois sur cette question.

«Heureusement qu'ils peuvent compter sur Québec solidaire pour s'opposer à ces politiques industrielles irresponsables qui maintiennent dans un état de dépendance à une forme d'économie dépassée. L'économie d'extraction, l'économie pétrolière, ce sont des économies du XIXe et du Xe siècle. Ce n'est pas de ça dont le Québec a besoin» a-t-il martelé.

Pour M. Khadir, le Québec devrait s'inspirer du président américain Barack Obama, qui n'a toujours pas approuvé le projet d'oléoduc Keystone XL.

PLUS:pc