NOUVELLES

La célébration de l'arrivée de saint Nicolas tourne mal samedi aux Pays-Bas

15/11/2014 05:19 EST | Actualisé 15/01/2015 05:12 EST

LA HAYE, Pays-Bas - La police a arrêté 90 manifestants, samedi, alors qu'une célébration traditionnelle néerlandaise de l'arrivée de saint Nicolas a été perturbée par des gens soutenant que son fidèle compagnon, Pierre le Noir, est une représentation raciste, ainsi que par des partisans du personnage populaire auprès des enfants.

Dans des scènes de tourmente parmi les pires dans le débat de plus en plus acrimonieux sur Pierre le Noir, des opposants ont affronté la police sur une place historique au coeur de la ville de Gouda, alors que des milliers d'enfants accueillaient saint Nicolas à proximité.

Le porte-parole du bureau du procureur Wouter Bos a indiqué que 60 militants opposés au personnage de Pierre le Noir — généralement interprété par un Blanc peignant son visage en noir et arborant des lèvres rouges éclatantes — ont été arrêtés pour avoir manifesté à l'écart d'un endroit délimité pour eux et se sont vus infligés des amendes de 220 euros (soit environ 311 $ CAN).

Trente autres manifestants, partisans ou opposants de Pierre le Noir, ont été arrêtés pour avoir troublé l'ordre public, a indiqué M. Bos à l'Associated Press.

Une vidéo prise à Gouda montre les affrontements éclatant dans le quartier historique avec des chansons d'enfants entendues en arrière-plan.

Des manifestants sont interpellés par la police sous les yeux des enfants.

«Très, très triste, a exprimé le premier ministre néerlandais Mark Rutte à la télévision sur NOS. Tout le monde peut débattre, nous pouvons discuter sans fin de la couleur de Pierre le Noir, mais nous ne devrions pas perturber une fête d'enfants de cette manière.»

PLUS:pc