NOUVELLES

Un prêtre ougandais kidnappé au Mexique est retrouvé mort après des recherches

14/11/2014 05:50 EST | Actualisé 14/01/2015 05:12 EST

MEXICO - La dépouille d'un prêtre ougandais kidnappé il y a plus de six mois a été retrouvé dans une fosse commune du sud du Mexique, ont annoncé vendredi les autorités catholiques.

Le père John Ssenyondo, âgé de 55 ans, faisait partie des 13 corps découverts dans un charnier clandestin le 2 novembre dans la ville d'Ocotitlan, a fait savoir Victor Aguilar, vicaire du diocèse de Chilpancingo-Chilapa, dans l'État de Guerrero (sud).

Le prêtre a été identifié grâce à ses empreintes dentaires. Voilà cinq ans qu'il travaillait pour le diocèse.

Selon M. Aguilar, le prêtre a été kidnappé le 30 avril dans la ville de Santa Cruz après avoir célébré la messe, lorsqu'un groupe de personnes à bord de VUS ont intercepté sa voiture.

Le vicaire dit toutefois ignorer le motif de l'attaque, avant de souligner que la violence est monnaie courante dans l'État.

Guerrero est effectivement le même État où 43 professeurs et étudiants d'université sont disparus à la fin septembre alors qu'ils étaient entre les mains de la police locale, une affaire qui a déclenché d'importantes manifestations. Selon des procureurs, la police a remis les jeunes à des membres d'un cartel qui auraient ensuite assassiné les étudiants, brûlé les corps et jeté les cendres dans une rivière.

M. Aguilar précise néanmoins que la découverte du corps du prêtre n'est pas liée à la recherche des étudiants.

PLUS:pc