NOUVELLES

Ukraine et livraison de navire militaire: entretiens Hollande/Poutine à Brisbane

14/11/2014 04:40 EST | Actualisé 13/01/2015 05:12 EST

PARIS - Les présidents de la France et de la Russie auront des entretiens au cours des prochains jours malgré leurs désaccords sur le dossier ukrainien et l'impasse de la vente d'un navire militaire français à la Russie.

Un porte-parole de l'Élysée confirme que François Hollande et Vladimir Poutine auront des discussions en marge du Sommet des pays du G20 qui s'apprête à débuter à Brisbane, en Australie.

Le cessez-le-feu en vigueur depuis plusieurs semaines en Ukraine, en principe, a été violé à de multiples reprises. Des convois d'armes ont d'ailleurs été acheminés vers les zones contrôlées par les rebelles prorusses dans l'est ukrainien.

Des leaders politiques européens réclament donc que les sanctions contre la Russie soient raffermies.

La France a récemment suspendu la livraison à la Russie d'un navire militaire pour lequel Moscou a payé. Le coût de l'annulation de ce contrat conclu en 2011 pourrait atteindre 1,5 milliard $ US.

Ce navire peut transporter 700 militaires, 15 hélicoptères de combat et jusqu'à 50 véhicules blindés.

Un émissaire nord-coréen se rendra en Russie le mois prochain, ont confirmé les deux pays vendredi. Cette visite devrait porter principalement sur un renforcement des liens entre les deux nations. Des questions politiques et diplomatiques devraient aussi être abordées.

Une porte-parole de la chancellière allemande Angela Merkel a déclaré qu'il est important de maintenir le dialogue avec M. Poutine, en dépit du désaccord concernant l'Ukraine. Christine Wirtz a fait ces commentaires après la publication d'une entrevue dans laquelle M. Poutine nie quelque querelle que ce soit avec Mme Merkel.

PLUS:pc