NOUVELLES

Le dollar canadien était en hausse et l'indice boursier TSX en baisse

14/11/2014 10:08 EST | Actualisé 14/01/2015 05:12 EST

MONTRÉAL - Le dollar canadien s'échangeait à 88,29 cents US en mi-journée, vendredi, en hausse de 0,39 cent.

-

A Toronto, l'indice SP/TSX était en baisse de 8,64 points, à 14 770 points.

-

A New York, le Dow Jones perdait 9,25 points, à 17 643 points. Le Nasdaq gagnait 4 points, et le SP 500 était en hausse de 0,18 point.

-

Le prix du baril de pétrole demeure sous la barre des 75 $ US, à 74,79 $ US.

-

Hydro-Québec dit avoir été en mesure de réduire ses frais financiers au troisième trimestre, ce qui a eu un impact positif sur ses profits, qui ont affiché une progression de 12 pour cent.

La société d'État a dévoilé vendredi un bénéfice net de 351 millions $ pour le trimestre terminé le 30 septembre, en hausse de 39 millions $ par rapport à la même période en 2013.

-

Le géant montréalais du jeu en ligne Groupe de jeux Amaya a révélé vendredi avoir généré des revenus de 239 millions $ au troisième trimestre, comparativement à 39 millions $ au même moment l'an dernier.

Cette augmentation est principalement attribuée à la consolidation des produits des activités de détail, acquises le 1er août 2014, et des produits de Diamond Game, acquise le 14 février 2014.

-

La firme aéronautique québécoise Héroux-Devtek a dévoilé vendredi un bénéfice net de 3,3 millions $ ou 9 cents par action au deuxième trimestre de l'exercice 2015, comparativement à 2,6 millions $ ou 8 cents par action l'an dernier.

Ses revenus trimestriels ont bondi à 84 millions $, après s'être chiffrés à 56,4 millions $ un an plus tôt.

-

Le conglomérat torontois Onex a engrangé un bénéfice net de 388 millions $ US au troisième trimestre, soit 3,31 $ US par action, en déclin par rapport à celui de 399 millions $ US ou 3,22 $ US par action affiché l'an dernier.

-

L'économie de la zone euro a progressé de 0,2 pour cent au troisième trimestre, notamment grâce à la contribution de la France. La Grèce s'est aussi sortie d'une des plus longues récessions jamais vues dans le monde développé.

-

PLUS:pc