NOUVELLES

La FPMQ se dissocie du port du costume de shérif par les policiers à Châteauguay

14/11/2014 03:32 EST | Actualisé 14/01/2015 05:12 EST

CHÂTEAUGUAY, Qc - La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) trouve «inapproprié» le costume de shérif des policiers de Châteauguay, le nouveau moyen de pression mis de l'avant par les policiers pour exprimer leur opposition au projet de loi 3 sur les régimes de retraite.

À Montréal depuis plusieurs semaines, les policiers de la Fraternité des policiers et policières de Montréal ne portent pas le pantalon réglementaire de leur uniforme de service. Le port d'un uniforme «altéré» est d'ailleurs encouragé par la FPMQ. Poussant la note, vendredi matin, les policiers de Châteauguay ont décidé de modifier leur uniforme, pour porter un chapeau de cowboy et une insigne en étoile de shérif.

La FPMQ, qui représente 4500 policiers municipaux, a indiqué par voie de communiqué qu'elle désapprouvait ce moyen de pression, «peu importe le contexte politique».

La fédération réaffirme qu'elle encourage ses membres à adopter des moyens de pression qui ne touchent pas le service à la population, mais s'adressent aux décideurs publics. Mais la cible est manquée avec ce costume, et la fédération «n'a d'autre choix que de s'en dissocier», explique le vice-président directeur, Paulin Aubé.

PLUS:pc