NOUVELLES

Ford élargit son rappel de voitures après un accident mortel de sac gonflable

14/11/2014 09:28 EST | Actualisé 14/01/2015 05:12 EST

DÉTROIT - La mort d'une femme malaisienne enceinte lors d'un accident de voiture impliquant un coussin gonflable défectueux a entraîné un nouveau rappel de voitures aux États-Unis, alors que l'industrie automobile est aux prises avec des problèmes croissants à l'échelle mondiale.

Ford a accepté de rappeler davantage de camionnettes Ranger des années 2004 et 2005 après l'accident en Malaisie, puisque leurs coussins gonflables sont similaires à celui ayant entraîné la mort de la victime, a indiqué vendredi la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA).

Plus de 12 millions de véhicules ont été rappelés à l'échelle mondiale en raison d'un problème potentiellement mortel avec des gonfleurs de coussin gonflable fabriqués par le fournisseur japonais Takata. Au moins cinq morts et de multiples blessures sont reliés à ce problème, qui survient lorsque les coussins se gonflent avec trop de force et font exploser des cylindres en métal, projetant des shrapnels dans l'habitacle.

Après l'accident du 27 juillet, l'agence américaine s'est intéressée aux gonfleurs fabriqués dans l'usine désormais fermée de Takata en Géorgie. L'entreprise a confié à la NHTSA que cette usine avait fabriqué le gonfleur installé dans la Honda City de 2003 conduite par la femme enceinte. La pièce n'a pas été installée à bord de voitures vendues aux États-Unis.

Mais Takata a toutefois indiqué que des pièces similaires avaient été posées dans des camionnettes Ranger. Lors de discussions avec la NHTSA, Ford a accepté de procéder à un rappel. Pour compliquer les choses, plusieurs de ces véhicules faisaient déjà l'objet d'un rappel lié au coussin gonflable du côté passager, lui aussi fabriqué par Takata.

Impossible de connaître le nombre exact de Ranger touchés par ce rappel, mais la NHTSA estime que quelque 25 000 d'entre eux circulent toujours aux États-Unis. Chez Ford, on ne signale aucun accident de coussin gonflable impliquant ce modèle.

Ces camionnettes font partie d'un groupe de 26 000 véhicules ajoutés par Ford à la liste de rappel pour le problème de coussin gonflable, portant le total à environ 85 000.

Takata est aussi sous enquête, et doit témoigner jeudi prochain devant un comité du Sénat américain pour expliquer les problèmes concernant les coussins gonflables.

PLUS:pc