NOUVELLES

Exhibitionnisme : de nouvelles accusations pour Dave Beaupré

14/11/2014 03:31 EST | Actualisé 14/11/2014 03:31 EST
RCQC

Dave Beaupré, l'homme accusé d'avoir sollicité les services de gardiennes d'enfants sur Internet en leur demandant par la suite de se dévêtir, fait face à deux nouvelles accusations d'exhibitionnisme et d'incitation à des contacts sexuels. Sa conjointe de 24 ans est aussi accusée.

L'homme de 29 ans a comparu, ce matin au palais de justice de Québec, après qu'une nouvelle victime se soit ajoutée à la première adolescente de 15 ans qui avait porté plainte. Il s'agit cette fois d'un garçon de 14 ans.

La conjointe de Dave Beaupré, Émilie Labonté, a également comparu ce matin pour faire face aux mêmes accusations. La Couronne a fait savoir qu'il pourrait y avoir une troisième victime dans cette affaire.

Après avoir recruté des jeunes pour garder ses enfants, Dave Beaupré leur demandait de se dévêtir pour « se plier au style de vie de la maison. » Il se disait nudiste.

L'avocate de la Couronne, Me Nathalie Leroux, s'est opposée à sa remise en liberté. Il reviendra devant le tribunal le 18 novembre.

De son côté, Émilie Labonté demeure en liberté, mais sous conditions. Elle doit payer une caution de 2000 $ et respecter un couvre-feu.

La femme ne doit pas entrer en contact avec les présumées victimes et il lui est défendu de se trouver en présence de mineurs.

Émilie Labonté reviendra devant le tribunal le 16 décembre.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter