NOUVELLES

Chronologie des événements à la Commission Charbonneau

14/11/2014 12:49 EST | Actualisé 14/01/2015 05:12 EST

MONTRÉAL - La juge France Charbonneau fera son allocution de clôture, vendredi, mettant fin à la commission qui s'est penchée sur la corruption dans l'industrie de la construction au Québec.

L'enquête a cherché à faire la lumière sur le financement illégal des partis politiques, la collusion dans l'octroi de contrats en ingénierie et l'implication du crime organisé dans l'industrie.

Voici quelques dates clés:

Novembre 2011: Le premier ministre de l'époque, Jean Charest met sur pied la commission, après des mois de pression publique.

Mai 2012: La juge France Charbonneau prononce son allocution d'ouverture.

Juin 2012: Les premiers témoins se présentent, notamment Jacques Duchesneau, ancien visage de la lutte contre la corruption.

Septembre 2012: L'ex-agent du FBI Joseph Pistone témoigne de l'implication de longue date de la mafia dans l'industrie de la construction. Il avait infiltré la mafia sous le nom «Donnie Brasco».

Octobre 2012: L'ancien entrepreneur Lino Zambito livre un témoignage choc lors duquel il révèle l'existence d'une taxe de la mafia sur les projets de construction, d'une part versée aux partis municipaux et de pots-de-vins versés à des responsables corrompus à l'hôtel de ville.

Novembre 2012: Gérald Tremblay quitte ses fonctions à la mairie de Montréal après que des témoignages eurent indiqué qu'il avait fermé l'oeil sur du financement illégal.

Mars 2013: Le gouvernement prolonge le mandat de la commission jusqu'au 19 avril 2015.

Avril 2013: Gérald Tremblay est appelé devant la commission et livre sa version des faits.

Janvier 2014: Un enregistrement est entendu dans lequel des dirigeants de syndicats affirment avoir une entente avec le mari de Pauline Marois, alors chef du Parti québécois, afin que celle-ci s'oppose à la création de toute commission d'enquête.

Janvier 2014: France Charbonneau publie son rapport d'étape.

Janvier 2014: L'ex-président de la FTQ, Michel Arsenault, témoigne.

Mai 2014: L'ancienne ministre libérale des Transports, Julie Boulet, devient la plus haute placée du gouvernement à témoigner.

Juin 2014: L'ex-vice-première ministre Nathalie Normandeau témoigne.

Septembre 2014: L'homme d'affaires Antonio Accurso, ancien magnat de la construction au centre de la commission, témoigne devant la juge.

Septembre 2014: Le dernier témoin se présente devant la juge.

Novembre 2014: France Charbonneau prononce son allocution de clôture.

19 avril 2015: Date limite du dépôt du rapport final.

PLUS:pc