NOUVELLES

Le chef de l'État islamique refait surface après avoir été prétendument blessé

13/11/2014 06:12 EST | Actualisé 13/01/2015 05:12 EST

BEYROUTH - Le chef de l'État islamique (ÉI) a soutenu que la campagne lancée par la coalition menée par les États-Unis avait échoué et que les Américains devraient éventuellement envoyer des troupes au sol pour poursuivre la bataille.

Abou Bakr Al-Baghdadi a tenu de tels propos dans un enregistrement strictement sonore de 17 minutes ayant été diffusé jeudi.

Il a également pressé ses partisans à faire «exploser partout les volcans du djihad».

L'enregistrement semble authentique car il s'apparente à d'autres messages ayant été dévoilés précédemment par l'ÉI.

Il a fait son apparition en ligne quatre jours après une sortie de certains représentants irakiens qui avaient affirmé que le numéro un de cette organisation avait été blessé lors de frappes menées dans leur pays.

On ignore encore à quel moment l'enregistrement a été réalisé. Cependant, le message est ponctué d'allusions à des événements survenus depuis la fin de semaine dernière.

Abou Bakr Al-Baghdadi en a notamment profité pour évoquer des serments d'allégeance de militants libyens et égyptiens désireux de joindre les rangs de son groupe.

Cet enregistrement est le premier à être présenté depuis que la coalition mise en place par les États-Unis a commencé sa campagne de frappes aériennes contre les combattants extrémistes présents en Irak et en Syrie.

D'autres messages provenant de l'État islamique, incluant des vidéos d'otages occidentaux en train d'être décapités, ont été présentés par d'autres personnages associés à cette organisation.

Le dirigeant de l'ÉI n'a effectué qu'une apparition publique depuis qu'il s'est autoproclamé calife. En juin dernier, il avait prononcé un sermon dans la ville irakienne de Mossoul.

PLUS:pc