NOUVELLES

La police de Rome intervient pour protéger des migrants

13/11/2014 12:55 EST | Actualisé 13/01/2015 05:12 EST

ROME - La police anti-émeute de Rome a dû intervenir jeudi pour empêcher des résidants d'une banlieue de la capitale italienne d'attaquer un centre où sont hébergés de jeunes migrants.

Le quartier ouvrier de Tor Sapienza est secoué par la violence depuis plusieurs jours. Les résidants tiennent les étrangers pour responsables de la criminalité dont ils se disent victimes.

Les résidants nient être racistes mais se déclarent exaspérés par des dirigeants qui, depuis des années, permettent à des migrants de toute sorte de s'installer en périphérie de Rome sans le moindre encadrement.

La Haut commissariat pour les réfugiés des Nations unies a condamné les violences par voie de communiqué et accusé des «extrémistes» d'exploiter les craintes de la population pour aviver les tensions.

Les responsables du centre ont affirmé que les jeunes migrants arrivés seuls — surtout des adolescents égyptiens et bangladais — seront transférés ailleurs pour leur sécurité.

Des analystes italiens affirment que certains des instigateurs des violences sont issus de l'extrême-droite.

PLUS:pc