DIVERTISSEMENT

Amazon et Hachette concluent une entente sur le prix du livre électronique

13/11/2014 04:12 EST | Actualisé 13/01/2015 05:12 EST
Richard Newstead via Getty Images

NEW YORK, États-Unis - Le conflit qui opposait depuis mois le détaillant électronique Amazon et l'éditeur français Hachette a pris fin jeudi avec la conclusion d'une entente qui entrera en vigueur au début de l'année 2015.

Les restrictions imposées sur les livres de Hachette vendus sur Amazon — notamment l'impossibilité de faire des précommandes, la réduction des rabais et le ralentissement des livraisons — devaient être immédiatement levées, selon l'annonce faite jeudi. Selon certains médias, le principal objet de discorde était le prix de vente fixe des livres électroniques.

Les échanges entre les deux compagnies ont été acrimonieux, les deux publiant tour à tour des communiqués de presse hostiles envers l'autre. Les deux n'en sont pas sortis gagnants. Les ventes d'Hachette sur Amazon ont chuté de façon importante, alors qu'Amazon a enregistré une performance financière décevante au dernier trimestre, même s'il l'impact précis du conflit avec Hachette n'était pas quantifiable dans les résultats.

Hachette et quatre autres éditeurs ont fait l'objet d'une poursuite du département américain de la Justice, en 2012, pour avoir prétendument fixé les prix des livres numériques. Les éditeurs, qui étaient inquiets qu'Amazon charge trop peu pour les livres numériques, ont accepté une entente de règlement et ont été contraints de renégocier leurs ententes avec Amazon et d'autres détaillants.

La nouvelle entente stipule qu'Hachette décidera des prix des livres électroniques et bénéficiera de meilleures conditions lorsqu'il accorde des rabais pour les lecteurs.

La même permission de décider du prix a été accordée à Simon & Schuster, un autre éditeur touché par la poursuite en 2012. L'entente avec Simon & Schuster comprenait notamment des mesures au sujet d'une des priorités d'Amazon: «des incitatifs financiers pour Simon & Schuster pour qu'il fournisse de meilleurs prix aux lecteurs», selon Hugh Howey, un auteur publié par Amazon.

Les détails financiers de l'entente avec Hachette n'ont pas été révélés, tout comme pour celle conclue avec Simon & Schuster, mais M. Howey a indiqué par courriel que les auteurs publiés de manière indépendante sur Amazon voient un plus grand pourcentage de leurs ventes être prélevé par le détaillant lorsque le prix de leur livre électronique est plus élevé qu'un certain montant non précisé.

Des ententes avec les autres éditeurs dans la même situation, Penguin Random House, MacMillan et HarperCollins, pourraient suivre.

INOLTRE SU HUFFPOST

Trois livres coups de coeur