DIVERTISSEMENT

Les aurores de Salomé Leclerc à Coup de Cœur francophone (ENTREVUE/ VIDÉO)

12/11/2014 01:14 EST | Actualisé 12/11/2014 01:23 EST
Courtoisie Audiogram

Salomé Leclerc fait partie des plus talentueuses chanteuses de la relève québécoise. Son tout récent album intitulé 27 fois l’aurore, qui renferme un riche et singulier univers musical électro-folk, sera présenté pour une première fois à Montréal depuis sa parution à la fin septembre. Rencontre.

Après le succès critique de Sous les arbres et un peu moins d’une centaine de spectacles au compteur, Salomé Leclerc a peaufiné son style en plus d’ajouter passablement de claviers à son folk, qui a gagné en finesse et en profondeur. Une œuvre convaincante que la quasi-totalité des journalistes musicaux ont appréciée, soulignant ça et là que l’opus 27 fois l’aurore était parfait pour une embellie automnale. La belle affaire pour Coup de cœur francophone, qui lui offre le Club Soda.

Nous avions pu assister cet été à la prestation de Salomé Leclerc au Gesù, qui était de la programmation des FrancoFolies de Montréal. Bien que toutes fraiches, les nouvelles chansons étaient déjà livrées avec aplomb et sensibilité. Il faut voir cette belle et délicate jeune femme attaquer les morceaux avec fougue et justesse à la guitare électrique. Tout semble si naturel devant le micro.

Les acolytes

Bien que Salomé Leclerc (guitares, percussions) puisse offrir un spectacle en duo accompagné de Philippe Brault (le coréalisateur de l’album est aux claviers), le concert au Club Soda proposera une formule complète, à savoir Audrey-Michèle Simard (choriste, percussions ici et là), Benoit Rocheleau (multi-instrumentiste, dont le trombone) et José Major (batterie).

« Ça va être sensiblement le même concert et les mêmes chansons qu’au Gesù, en juin, sauf qu’Audrey s’ajoute à nous, explique l’auteure-compositeure-interprète. Il y a des différences au niveau des arrangements concernant les plus anciennes chansons qu’on a remixées. Évidemment, les nouvelles pièces ont été cassées cet été et sont aujourd’hui mieux maîtrisées. »

« Le show a une approche assez band, assez rock, ajoute-t-elle. Il n’y a pas tant de mise en scène. J’y vais à l’essentiel. J’ai travaillé le pacing. Si j’avais à ajouter quelque chose au spectacle, ce serait d’amener des idées pour les liens entre les chansons. Je pense aux interventions parlées, question de créer encore une meilleure cohésion. J’avoue être assez satisfaire du résultat quand même. Parfois une structure trop lourde au plan de la mise en scène enlève du naturel. »

Les claviers

La très grande différence dans son nouveau spectacle consiste en l’apport des claviers et autres effets sonores qui créent des sonorités électro qu’on ne retrouvait pas dans les concerts liés au précédent album. L’effet général est fort réussi.

« Philippe fait un travail incroyable, souligne Salomé Leclerc. Il est là depuis longtemps. Il est arrivé juste après l’enregistrement de Sous les arbres, pour la tournée. Même chose pour Benoit. José, par contre, est arrivé dans le groupe pour ce nouveau spectacle. Avant, je n’avais pas de batteur sur scène. On utilisait notamment un bass drum et un tambourine. C’est une formule qui marchait quand même bien. »

« Mais avec un vrai batteur (José Major a aussi collaboré à quelques morceaux de 27 fois l’aurore, en studio) j’ai beaucoup trop de fun, poursuit-elle. Je peux me concentrer davantage sur ma voix et les guitares. Ce qui est déjà pas mal. On est du coup beaucoup plus proche du son du disque. Philippe peut également se concentrer mieux sur les basses et les claviers. »

La chanteuse se dit heureuse d’avoir pu livrer quelques prestations depuis le spectacle-lancement de l’album, le 25 septembre. « En ce moment, on peut présenter un show beaucoup plus solide. J’assume plus les chansons. »

La jeune et talentueuse chanteuse Safia Nolin assurera la première partie en formule solo. Le guitariste Rick Haworth l'accompagnera toutefois pour quelques chansons.

---

Salomé Leclerc et ses acolytes seront en concert, le 13 novembre, au Club Soda, dans le cadre de Coup de cœur francophone.

INOLTRE SU HUFFPOST

10 albums anglophones canadiens à écouter en 2015