NOUVELLES

Points saillants de la mise à jour économique et budgétaire du ministre Oliver

12/11/2014 01:42 EST | Actualisé 12/01/2015 05:12 EST

OTTAWA - Le ministre fédéral des Finances, Joe Oliver, a publié mercredi la mise à jour annuelle des projections économiques et budgétaires quinquennales du gouvernement fédéral. En voici les points saillants:

— léger déficit de 2,9 milliards $ pour l'année financière 2014-2015, comme le prévoyait le budget de février;

— léger surplus de 1,9 milliard $ projeté pour l'année 2015-2016, soit beaucoup moins que les 6,4 milliards $ prévus dans le budget de février, surtout à cause de dépenses accrues et de baisses de taxes annoncées récemment;

— les surplus devraient augmenter lentement par la suite: 4,3 milliards $ en 2016-2017, 5,1 milliards $ en 2017-2018, et 6,8 milliards $ en 2018-2019;

— le gouvernement réservera chaque année 3 milliards $ en fonds de prévoyance, à compter de maintenant. Si ces fonds ne sont pas utilisés, ils iront au service de la dette;

— la baisse des prix du pétrole coûte cette année 500 millions $ au gouvernement en pertes de revenus, et lui coûtera 2,5 milliards $ par année entre 2015 et 2019;

— la dette fédérale augmentera légèrement, à 615,8 milliards $, en 2014-2015, avant de baisser graduellement pendant les cinq années suivantes. Cette dette devrait se chiffrer en 2014-2015 à 31,5 pour cent du PIB, pour atteindre graduellement 24,3 pour cent en 2019-2020;

— le fardeau fiscal fédéral global a atteint son plus bas niveau depuis 50 ans, mais l'impôt des particuliers devrait passer de 6,9 pour cent du PIB cette année à 7,1 pour cent l'an prochain et à 7,3 pour cent en 2019-2020;

— le gouvernement Harper s'engage à nouveau à déposer aux Communes une loi sur l'équilibre budgétaire, une promesse déjà faite dans son Discours du Trône d'octobre 2013;

— selon les économistes consultés par Ottawa, le Canada devrait connaître un taux de croissance réelle de 2,4 pour cent en 2014 et de 2,6 pour cent en 2015. Ces projections ont cependant été calculées en septembre, avant la chute des prix des matières premières; Ottawa a ainsi révisé depuis à la baisse ses prévisions de revenus;

— le fonds de l'assurance-emploi affichera un surplus de 3,8 milliards $ en 2014-2015, qui devrait atteindre 3,9 milliards $ en 2015-2016 et 4,5 milliards $ en 2016-2017 — ce qui permettrait au gouvernement de ne pas renouer avec les déficits même s'il augmente les dépenses et réduit les impôts.

PLUS:pc