NOUVELLES

Les joueurs de Gibraltar joueront le match de leur vie contre l'Allemagne

12/11/2014 02:59 EST | Actualisé 12/01/2015 05:12 EST

GIBRALTAR, Gibraltar - Avec un pompier devant le filet, un douanier comme joueur clé en défensive, un policier et un employé de magasin en milieu de terrain et un professeur d'éducation physique comme attaquant, les meilleurs joueurs de Gibraltar, un territoire rocheux de 5,6 kilomètres carrés, joueront le match de leur vie contre l'Allemagne, les champions en titre de la Coupe du monde de football.

Les qualifications de l'Euro offrent souvent des duels inégaux, alors que des petits pays comme Saint-Marin et la République de Malte sont opposés à des puissances mondiales comme l'Angleterre, l'Espagne et l'Italie. Mais le match de vendredi est peut-être le plus inégal de tous, alors que le plus récent et plus petit membre de l'UEFA tentera d'éviter l'humiliation totale face à l'équipe qui a été couronnée comme meilleure au monde il y a seulement quatre mois.

«Ils sont à 10 mondes de nous, a déclaré le capitaine de l'équipe de Gibraltar Roy Chipolina, un douanier. Mais c'est quelque chose que je vais pouvoir raconter à mes petits-enfants.»

L'Allemagne avait humilié le Brésil à la Coupe du monde, signant une victoire de 7-1 face au pays hôte lors des demi-finales. Et les joueurs allemands ont indiqué qu'ils n'allaient pas prendre Gibraltar à la légère lors de leur duel à Nuremberg, afin de continuer leur parcours vers une place au championnat européen. Le différentiel de buts peut servir de bris d'égalité, ce qui signifie que même si la victoire est acquise, les Allemands poursuivront leurs assauts vers le filet adverse.

«C'est important de se concentrer sur le match contre Gibraltar, a déclaré le défenseur allemand Jérôme Boateng. Nous voulons nous imposer, mais nous devons aussi respecter chaque adversaire.»

Âgé de 31 ans, Chipolina passe la majorité de ses journées à patrouiller les frontières du territoire britannique à l'entrée de la mer Méditerranée, là où il a comme tâche d'intercepter les trafiquants de drogue. Vendredi, il devra neutraliser Thomas Müller et Toni Kroos, actuellement classés no 1 et no 6 parmi les meilleurs joueurs au monde selon Associated Press.

«Ce serait bien de les empêcher d'atteindre la dizaine», a déclaré Richard Mew, le gérant d'un bar situé tout près de la rue principale à Gibraltar.

Gibraltar compte trois professionnels peu connus au sein de leur formation de 23 joueurs. Ça n'a rien à voir avec la formation d'étoiles mondiales de l'Allemagne.

«L'Allemagne pourrait envoyer sa formation de joueurs de moins de 15 ans sur le terrain et quand même gagner», a déclaré Mew.

Le soccer est devenu très populaire à Gibraltar depuis que l'équipe nationale a été acceptée comme 54e et plus petit membre de l'association européenne après une bataille de 16 ans afin d'être intégrée. L'Espagne résistait à cette idée, elle qui défie la souveraineté du territoire qu'elle a cédée à la Grande-Bretagne en 1713.

La décision de l'UEFA signifie que le territoire de moins de 30 000 habitants s'est retrouvé dans la cour des grands du soccer européen.

Les membres de la formation de l'équipe nationale ont été choisis au sein des équipes de la Gibraltar Premier League, un circuit amateur. Quand ils n'ont pas accès au seul terrain de soccer de taille réglementaire sur le territoire afin de s'entraîner, ils doivent faire preuve d'imagination.

«Nous allons simplement courir dans les rues, a expliqué le milieu de terrain Jeremy Lopez. Nous allons dans un stationnement et effectuons des sprints. C'est ridicule, ça fait vieille école.»

Jusqu'ici lors des qualifications, Gibraltar a perdu 7-0 contre l'Irlande et la Pologne, ainsi que 3-0 face à la Géorgie.

Et les joueurs prient pour un résultat semblable face à l'Allemagne.

«Tout le monde nous répète: "S'ils ne marquent pas plus de sept buts, vous êtes meilleurs que le Brésil", a dit le défenseur Jack Sargent. C'est notre objectif.»

PLUS:pc