NOUVELLES

Ontario: 2 morts dans la chute d'un avion dans le Parc provincial Algonquin

12/11/2014 06:06 EST | Actualisé 12/01/2015 05:12 EST
DEA / G. CAPPELLI via Getty Images
CANADA - CIRCA 2003: Clearing in the Lake Source area, Algonquin Provincial Park, Ontario, Canada. (Photo by DeAgostini/Getty Images)

TORONTO - Deux hommes dans la vingtaine ont péri dans l'écrasement du petit avion qui les transportait, mardi soir en Ontario, dans le parc provincial Algonquin, situé à une centaine de kilomètres au nord-ouest d'Ottawa.

Selon le capitaine Dave Bowes, du Centre conjoint de coordination de sauvetage, à Trenton, le pilote se serait perdu et aurait été victime d'une panne sèche avant qu'il ne puisse trouver un endroit où se poser.

Plus tôt mercredi, le capitaine Alexandre Cadieux, de l'Aviation royale canadienne, avait indiqué que peu avant l'accident, le pilote du Cessna 150 avait lancé un «appel d'urgence en vol».

Les contrôleurs aériens de la région ont ensuite perdu tout contact avec le petit appareil alors qu'il survolait le sud du parc, a indiqué le militaire.

La carcasse de l'appareil a été localisée tôt mercredi par un hélicoptère Griffon et un avion Hercules, qui ont capté le signal d'urgence du petit avion.

Le Cessna 150 avait quitté l'aéroport Buttonville, au nord-est de Toronto, et le pilote devait y retourner.

«Le pilote s'est perdu quelque-part près de Bancroft (...) Il était désorienté, il faisait nuit, et — j'imagine — il comptait peu d'expérience de vol», a estimé le capitaine Bowes.

La compagnie propriétaire de l'appareil, Fly Block Time, a soutenu que le Cessna était «en bon état de service et parfaitement navigable», et qu'il était équipé pour les vols de nuit. Lorsque son réservoir de carburant est plein, cet avion peut voler environ quatre heures et demie, a indiqué la compagnie.