NOUVELLES

Écrasement du vaisseau Virgin Galactic: le pilote projeté hors de l'appareil

12/11/2014 03:45 EST | Actualisé 12/01/2015 05:12 EST

LOS ANGELES, États-Unis - Le pilote survivant de l'écrasement du vaisseau spatial de Virgin Galactic ignorait que son copilote avait déverrouillé le système de freinage, juste avant d'être projeté de l'appareil qui se désintégrait, ont révélé des enquêteurs du gouvernement américain, mercredi.

Lors de sa mise à jour sur l'enquête qui est toujours en cours, le Conseil national de la sécurité des transports, aux États-Unis, a indiqué que le vaisseau SpaceShipTwo, conçu pour reconduire des touristes aux confins de l'espace, s'était détruit quelques secondes après que le copilote eut ouvert trop prématurément le système de freinage.

L'organisme n'a toutefois pas fourni d'explication sur les causes précises des complications, survenues le 31 octobre dernier, en Californie. Il ne sera pas possible d'en savoir plus avant un an.

Le pilote Peter Siebold a raconté aux enquêteurs vendredi qu'il avait été éjecté du vaisseau lorsqu'il s'est désintégré. Pendant sa descente, à des kilomètres de la surface de la Terre, M. Siebold a détaché sa ceinture, et son parachute s'est déployé automatiquement.

L'accident a causé la mort du copilote, Mike Alsbury, et a blessé M. Siebold.

Les enquêteurs n'ont pas indiqué à quelle altitude le vaisseau s'était détruit, mais les précédents vols d'essai de SpaceShipTwo s'étaient rendus jusqu'à 16 kilomètres au-dessus de la Terre.

Cette hauteur est beaucoup plus modeste que l'objectif poursuivi par certains transporteurs, qui voudraient reconduire leurs touristes à 100 kilomètres de la planète.

Bien que l'enquête ne soit pas encore terminée, le président intérimaire du Conseil national de sécurité des transports, Christopher Hart avait identifié le système de freinage comme une cause possible de l'accident.

L'équipement d'effacement, qui doit faire osciller la queue pour ralentir l'appareil, aurait été activé avant que la vitesse requise n'ait été atteinte.

Ce mécanisme est normalement activé en deux étapes. Le copilote a déverrouillé l'équipement, mais la deuxième étape se serait produite sans avoir été commandée.

Le système de freinage de l'appareil ne devrait pas être activé sans avoir atteint la vitesse de 1600 kilomètres par heure. Or, une vidéo filmée à bord de l'appareil montre le copilote déverrouiller l'équipement trop tôt. Deux à trois secondes plus tard, le vaisseau se désintégrait.

Lors de tests pour le développement d'un moteur-fusée pour le SpaceShipTwo en juillet 2007, une explosion dans les installations de Mojave avait coûté la vie à trois travailleurs, en plus d'en blesser gravement trois autres.

PLUS:pc