NOUVELLES

Violents affrontements entre la police et des extrémistes en Pologne

11/11/2014 05:24 EST | Actualisé 11/01/2015 05:12 EST

VARSOVIE, Pologne - Deux cent vingt personnes ont été interpellées à la suite d'affrontements violents entre des extrémistes et les forces policières à Varsovie, mardi.

Ces actes de violence sont devenus rituels au cours des dernières années à l'occasion des célébrations entourant la fête de l'Indépendance de la Pologne.

Les autorités ont indiqué que 23 policiers ont été blessés au cours de ces échauffourées.

Les manifestants, certains masqués, ont lancé des pierres, des pétards et des pavés vers les policiers qui, à une occasion, ont fait usage d'un canon à eau.

Ces voyous marchaient en compagnie des dizaines de milliers de manifestants ayant participé à un défilé organisé par des groupes nationalistes d'extrême-droite. Selon les policiers, ils seraient membres de clubs de football locaux.

Plus tôt, le président polonais, Bronislaw Komorowski avait lancé les célébrations officielles de cette journée fériée visant à commémorer le retour d'une Pologne indépendante après la Première Guerre mondiale.

Au cours des 123 années précédentes, la Pologne avait été rayée de la liste des États européens. Le pays avait alors été partagé entre l'Autriche-Hongrie, la Russie et l'Empire allemand.

PLUS:pc