NOUVELLES

UE: un vote a eu lieu pour donner aux pays le droit de bannir la culture des OGM

11/11/2014 05:46 EST | Actualisé 11/01/2015 05:12 EST

BRUXELLES - Les législateurs de l'Union européenne ont voté mardi en faveur d'une initiative visant à donner à ses 28 pays membres le pouvoir de bannir sur leur territoire la culture d'organismes génétiquement modifiés (OGM), même si elle est autorisée par l'UE.

Le vote largement majoritaire de mardi sur les OGM a eu lieu au sein d'un comité parlementaire s'occupant de questions de santé publique et de sécurité alimentaire.

Plusieurs étapes législatives doivent encore être franchies avant que cette initiative ne soit loi.

Les pays d'Europe sont divisés depuis des années sur cette question, certains voulant une interdiction totale des OGM à l'intérieur de leurs frontières compte tenu des craintes que ces produits n'aient un impact négatif sur la santé et l'environnement, alors que d'autres jugent que l'Europe ne peut ignorer les nouvelles technologies.

Gilles Pargneaux, un membre du groupe des socialistes et des démocrates au Parlement européen, a affirmé que le vote de mardi apporte plus de certitude légale aux États membres qui veulent limiter ou interdire la culture d'OGM. Les groupes environnementaux aussi ont bien accueilli le vote de mardi.

En vertu de cette initiative, les États membres devraient par ailleurs garantir que les cultures d'OGM ne contaminent pas d'autres produits et veiller à empêcher toute contamination transfrontalière, en établissant par exemple des zones tampons avec les pays voisins.

Les mesures approuvées mardi seront soumises aux États membres avant de revenir plus tard devant le Parlement européen pour leur adoption définitive.

PLUS:pc