NOUVELLES

Le tabagisme augmente le risque d'un deuxième cancer après le premier

11/11/2014 01:26 EST | Actualisé 11/01/2015 05:12 EST

MONTRÉAL - Les fumeurs qui ont déjà souffert d'un premier cancer sont nettement plus à risque que les autres d'être de nouveau touchés par la maladie, révèle une analyse financée par le gouvernement américain.

Cette analyse démontre que les fumeurs qui ont souffert d'un cancer du poumon, de la vessie, du rein ou de la tête, et qui grillaient 20 cigarettes ou plus par jour avant leur diagnostic, multipliaient par cinq leur risque de souffrir d'un second cancer associé à leur tabagisme, comparativement aux victimes de ces mêmes cancers mais qui n'ont jamais fumé.

Le lien entre le tabagisme et le second cancer était comparable au lien entre le tabagisme et le premier cancer, puisque les fumeurs sont cinq fois plus à risque que les non-fumeurs de souffrir du cancer.

Le second cancer n'était pas dû à des métastases du premier. Il s'agissait d'une nouvelle tumeur maligne, distincte de la première.

Les fumeurs qui grillaient moins de 20 cigarettes par jour et les anciens fumeurs qui avaient écrasé avant leur premier diagnostic augmentaient eux aussi leur risque d'un second cancer lié au tabagisme, comparativement aux survivants qui n'avaient jamais fumé, mais le risque diminuait au fil des ans après la fin du tabagisme.

Le tabagisme est responsable de 30 pour cent de tous les cas de cancer et est associé à une hausse du risque de souffrir de 17 types de cancer.

L'analyse est publiée dans les pages du Journal of Clinical Oncology.

PLUS:pc