NOUVELLES

CH: Michel Therrien a hâte de renouer avec le défenseur Sergei Gonchar

11/11/2014 11:46 EST | Actualisé 11/01/2015 05:12 EST

MONTRÉAL - Michel Therrien a hâte de voir quel niveau de jeu peut offrir le vétéran défenseur Sergei Gonchar.

Mais l'entraîneur du Canadien est assuré d'une chose: l'équipe vient de greffer un bon vétéran au groupe de jeunes.

Therrien a bien connu Gonchar au moment où il a porté les couleurs des Penguins de Pittsburgh, de 2005 et 2010.

«Je peux vous dire que c'est une bonne personne et un bon leader. Il va bien s'occuper de ses coéquipiers. Parlez-en à Evgeni Malkin, qu'il a pris sous son aile à son arrivée chez les Penguins. Je lui ai parlé aujourd'hui (mardi). Il est emballé de venir jouer à Montréal. Il va ajouter de l'expérience et de la profondeur à l'équipe en défense.

«Sa présence va faciliter le développement de nos jeunes défenseurs. Il a remporté la coupe Stanley.»

Therrien a eu de bons mots à l'endroit de l'attaquant Travis Moen, qui est passé aux Stars de Dallas dans l'échange.

«On a laissé partir un bon leader et une bonne personne. Jamais il ne se plaignait, il était toujours là pour ses coéquipiers et il acceptait son rôle.»

Le départ de Moen n'a pas trop ébranlé les joueurs. Le gardien Carey Price a souligné la perte d'un bon ami, soulignant que l'épouse de Moen et son épouse étaient très proches.

L'arrivée de Gonchar n'a pas suscité davantage de réactions. Tomas Plekanec a souligné que le défenseur peut sûrement aider à solutionner le plus important problème de l'équipe actuellement, soit le manque de résultat en supériorité numérique.

Le Canadien continue d'engranger les victoires malgré que l'équipe apporte des changements et qu'elle fait confiance aux jeunes. Des succès qui surprennent même Therrien.

«Nous savions que nous avions laissé partir beaucoup de leadership, des gars expérimentés qui cumulaient près de 3000 matchs dans la Ligue nationale. Nous les avons remplacés par des jeunes. Nous nous attendions en début de saison à devoir faire deux pas de reculons avant d'éventuellement en faire un gros en avant. Mais nous trouvons des façons de gagner. Nous avons connu un excellent camp d'entraînement. Ça nous a permis de bien amorcer la saison. Même si tout n'a pas été parfait, et ça ne l'est pas encore.

«Tu veux toujours progresser dans un environnement gagnant et c'est ce que nous sommes capables de faire», a-t-il résumé.

Therrien a dit que l'équipe a remis de l'ordre dans sa structure de jeu au retour de son périple de trois matchs dans l'Ouest canadien.

«J'avais dit, après la victoire à Buffalo, que c'était un pas dans la bonne voie. Ça fait trois matchs que nous accordons peu de buts (deux).»

Dans les trois rencontres précédentes, le Tricolore avait cédé 14 filets.

Questionné au sujet du vétéran défenseur Tom Gilbert, qui affiche plus d'assurance en compagnie de Nathan Beaulieu, Therrien a dit qu'on lui avait modifié ses tâches.

Invité à élaborer, Therrien a répondu qu'il pourrait le faire pendant longtemps, «mais je vais m'en tenir à dire qu'on a changé ses responsabilités et qu'il paraît plus à l'aise», a-t-il répété, en arborant un large sourire.

PLUS:pc