NOUVELLES

Jean-François Roy accusé du meurtre prémédité d'un chauffeur de taxi en Beauce (VIDÉO)

10/11/2014 06:31 EST | Actualisé 10/01/2015 05:12 EST

Jean-François Roy, 31 ans, de Saint-Georges en Beauce, a été formellement accusé du meurtre prémédité du chauffeur de taxi retrouvé sans vie en fin de semaine.

Le suspect a été arrêté la nuit dernière, après avoir été longuement interrogé. Il a comparu en fin d'avant-midi au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce.

L'acte d'accusation révèle que le meurtre d'Hygin Veilleux, 73 ans, est survenu à Beauceville, ce qui laissé supposer que le suspect a ramené le véhicule taxi et la victime à Saint-Georges après le drame.

Le corps inanimé de Hygin Veilleux a été retrouvé samedi matin dans sa voiture, qui était garée dans la 123e Rue à Saint-Georges. Son corps portait des marques évidentes de violence, selon les autorités. Le meurtre aurait été commis vendredi.

Lors de sa brève comparution, Jean-François Roy a mentionné qu'il souhaitait plaider coupable, et ce, même si aucun plaidoyer n'avait à être enregistré à ce stade.

La procureure de la Couronne, Me Annie Arbour, reste prudente à ce sujet.« Je ne suis pas celle qui le représente, et je n'ai pas la position officielle de la part de l'avocate de la défense. Monsieur a fait un commentaire très peu fort, mais a fait un commentaire » relate-t-elle.

Dimanche, un voisin de Jean-François Roy a vu les policiers inspecter les poubelles de l'immeuble à logements où réside le suspect, sur la 119e Rue, à quatre rues d'où la victime a été retrouvée. Mais Stéphane Larose ne se doutait pas que l'intervention était reliée au meurtre du chauffeur de taxi. « Les policiers ont vidé les ordures, ils ont mis ça sur des tapis, ils ont ramassé des choses. Je savais qu'il se passait quelque chose, mais ça aurait pu être n'importe quoi », raconte Stéphane Larose.

L'homme croisait régulièrement Jean-François Roy, mais il ne le connaissait pas. « Il avait l'air d'une bonne personne. Je n'aurais pas pu dire qu'il aurait fait ça », soutient-il.

Jean-François Roy a des antécédents judiciaires dans des dossiers de fraude et de vol. Il reviendra devant la cour le 19 novembre.

Une autopsie doit par ailleurs être pratiquée aujourd'hui sur le corps de Hygin Veilleux.

Chauffeurs soulagés

Les chauffeurs de la compagnie Taxi du Pont, pour laquelle travaillait M. Veilleux, sont soulagés par cette arrestation.

« On espère que ce soit le bon, que ce soit vraiment la personne qui l'a fait [le meurtre]. C'est un certain soulagement aussi pour nous autres. On ne sait jamais ce qui peut arriver. On ne sait jamais qui on va prendre. Si cette personne-là avait encore été en cavale, ça aurait pu être encore plus stressant », dit Yannick Poulin, qui reconnaît du même souffle que le crime a lourdement ébranlé les autres chauffeurs.

Pour voir le bulletin complet ou pour d’autres vidéos de l’émission Ça commence bien!, rendez-vous sur le site de V Télé.