NOUVELLES

Le président mexicain est de plus en plus contesté

10/11/2014 01:03 EST | Actualisé 10/01/2015 05:12 EST

MEXICO - Le président mexicain Enrique Pena Nieto doit affronter une tempête de questions en lien avec la disparition de 43 étudiants et l'achat, par sa femme, d'un manoir appartenant à une compagnie qui venait d'obtenir de lucratifs contrats gouvernementaux.

L'entreprise mexicaine s'était associée à une firme chinoise pour obtenir un contrat de 3,7 milliards $ US portant sur la construction d'un lien ferroviaire à haute vitesse.

Le contrat a été annulé la semaine dernière quand certains ont noté que le consortium avait été le seul soumissionnaire.

Le bureau du président a nié lundi qu'il y ait quoi que ce soit d'incorrect concernant la décision de la compagnie d'accorder un prêt à la première dame, Angelica Rivera, pour l'achat du manoir.

Le gouvernement a aussi dû affronter une manifestation hostile dans la ville d'Acapulco, de la part des proches des 43 étudiants qui se sont volatilisés le 26 septembre.

PLUS:pc