NOUVELLES

La valeur de la division des pâtes et papiers de GLV grimpe à 67 millions $

10/11/2014 04:32 EST | Actualisé 10/01/2015 05:12 EST

MONTRÉAL - La famille fondatrice de GLV a accepté d'allonger 67 millions $ pour mettre la main sur sa division des pâtes et papiers, soit 2 millions $ de plus que prévu dans l'entente initiale, a indiqué lundi la société.

Cette augmentation de la proposition de la famille Verreault fait suite aux démarches de l'entreprise spécialisée dans le traitement de l'eau et dans la foresterie pour trouver une meilleure offre. GLV a contacté 25 acheteurs potentiels, dont neuf qui ont obtenu de l'information additionnelle après avoir signé des accords de confidentialité.

Même si une meilleure offre ne s'est jamais matérialisée, le comité indépendant du conseil d'administration de GLV (TSX:GLV.A) a demandé et obtenu que l'offre originale soit améliorée de 2 millions $.

En vertu de l'accord, GLV recevra 62 millions $ en espèces et transférera 2 millions $ en dette à la famille Verreault à la clôture de la transaction. Les derniers 3 millions $ seront versés à GLV au cours des 42 mois suivants.

Les actionnaires de l'entreprise se prononceront lors d'un vote qui aura lieu vendredi lors d'une assemblée extraordinaire.

À la suite de la transaction, GLV changera de nom pour Ovivo. Le produit de la vente sera utilisé pour effectuer des acquisitions qui lui permettront de faire croître ses activités de traitement de l'eau.

Le nouveau chef de la direction, Marc Barbeau, a indiqué avoir l'intention de dépenser entre 50 et 100 millions $ au cours de la prochaine année.

Ovivo espère réussir à plus que doubler ses revenus dans les cinq prochaines années, afin d'afficher un chiffre d'affaires d'environ 1 milliard $. Celui-ci est actuellement d'entre 400 et 425 millions $.

PLUS:pc