NOUVELLES

La Cour d'appel a pris en délibéré la cause de Guy Turcotte

10/11/2014 07:16 EST | Actualisé 10/01/2015 05:12 EST

MONTRÉAL - La Cour d'appel a pris en délibéré lundi l'appel de la Couronne qui souhaite que Guy Turcotte, reconnu non-criminellement responsable du meurtre de ses deux enfants, reste derrière les barreaux en attendant son deuxième procès.

En septembre dernier, le juge André Vincent de la Cour supérieure avait accepté de le remettre en liberté dans l'intervalle. Son prochain procès aura lieu en 2015.

Le juge Vincent avait tranché que Guy Turcotte ne représentait plus un danger pour lui-même, pour son ex-conjointe et pour la société en général.

La Couronne croit que le juge Vincent a erré en tranchant que la remise en liberté de l'homme ne minera pas la confiance du public envers la justice et en a ainsi appelé de la décision.

La Cour d'appel n'a pas précisé quand elle allait rendre sa décision.

L'ex-femme de Guy Turcotte, et mère des deux enfants assassinés, Isabelle Gaston, était présente à la Cour lundi pour écouter les plaidoiries des avocats.

Lors du premier procès, un verdict de non-responsabilité criminelle pour cause de troubles mentaux avait été rendu. En novembre 2013, la Cour d'appel a ordonné la tenue d'un nouveau procès et l'annulation du verdict avait entraîné la remise en état d'arrestation de Guy Turcotte.

PLUS:pc