NOUVELLES

Ebola: le médecin soigné à New York est guéri, plus aucun cas aux États-Unis

10/11/2014 06:51 EST | Actualisé 10/11/2014 07:24 EST
SCOTT CAMAZINE via Getty Images

Le médecin américain Craig Spencer, soigné à New York après avoir contracté le virus Ebola en Guinée, est guéri et sera autorisé à sortir de l'hôpital mardi, a indiqué la mairie de la ville lundi.

Avec sa guérison, il n'y a plus aucun cas d'Ebola connu sur le territoire américain.

"Après un traitement rigoureux et une batterie de tests, le docteur Craig Spencer, le patient traité pour Ebola à l'hôpital Bellevue, a été déclaré guéri", a expliqué la municipalité dans un communiqué.

"Le docteur Spencer ne présente aucun danger pour la santé publique et sera autorisé à sortir de l'hôpital demain, mardi 11 novembre", ajoute le texte.

Le patient et le maire de New York Bill de Blasio feront une déclaration à la presse dans la matinée.

Craig Spencer, 33 ans, avait été hospitalisé à l'hôpital Bellevue à Manhattan le 23 octobre, après avoir ressenti les symptômes du virus, qui a tué près de 5.000 personnes essentiellement en Afrique de l'Ouest. Un test avait ensuite révélé qu'il souffrait de la maladie.

Le médecin a manifestement contracté le virus en Guinée alors qu'il travaillait pour l'ONG Médecins Sans Frontières (MSF) dans le cadre de la lutte contre l'épidémie.

Il s'agissait du seul patient à être encore traité pour Ebola aux Etats-Unis, où le virus a fait un mort en octobre, le Libérien Thomas Eric Duncan, qui était soigné à Dallas, au Texas.

Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), l'épidémie a fait près de 5 000 morts, la majorité en Guinée, Sierra Leone et au Liberia.

INOLTRE SU HUFFPOST

  • James et Tamah Mulbah
    John Moore via Getty Images
    James Mulbah, 2 ans, pose avec sa mère, Tamah Mulbah, 28 ans, qui a aussi guéri d\'Ebola dans la section à risque bas du centre d etraitement, le 16 octobre 2014 à Paynesville, Liberia.
  • Benetha Coleman
    John Moore via Getty Images
    Benetha Coleman, 24 ans, le 16 octobre 2014 à Paynesville. Elle déclare que son mari et ses deux enfants ont succombé à l\'épidémie.
  • Jeremra Cooper
    John Moore via Getty Images
    Jeremra Cooper, 16 ans, se protège de la chaleur, le 16 octobre 2014, à Paynesville. Il dit avoir perdu six membres de sa famille à cause de l\'épidémie et s\'être remis après un mois.
  • Zaizay Mulbah et Mark Jerry
    John Moore via Getty Images
    Zaizay Mulbah, 34 ans, et Mark Jerry, 30 ans, attendent de commencer leurs heures de travail au centre de traitement de Médecins sans frontières, le 12 octobre 2014 à Paynesville.
  • Eric Forkpa
    John Moore via Getty Images
    Eric Forkpa, 23 ans, le 16 octobre 2014, à Paynesville. Cet étudiant en ingénierie déclare avoir été contaminé par son oncle, qui lui a succombé. Il a passé 18 jours au centre de traitement.
  • Emanuel Jolo
    John Moore via Getty Images
    Emanuel Jolo, 19 ans, dans le centre de traitement de Paynesville, le 16 octobre 2014. Il a perdu six membres de sa famille et aurait été contaminé en lavant le corps de son père.
  • Sontay Massaley
    John Moore via Getty Images
    Sontay Massaley, 37 ans, sort du centre de traitement le 12 octobre 2014, à Paynesville. Elle travaillait comme vendeuse de rue avant d\'attraper le virus.
  • Victoria Masah
    John Moore via Getty Images
    Victoria Masah, 28 ans, le 16 octobre 2014, à Paynesville. Son mari et deux de ses enfants seraient morts d\'Ebola.
  • Abrahim Quota
    John Moore via Getty Images
    Abrahim Quota, 5 ans, devant le centre de traitement JFK de Monrovia, le 13 octobre 2014. Il était arrivé deux jours auparavant au centre avec ses parents, tous deux décédés depuis.
  • Lassana Jabeteh
    John Moore via Getty Images
    Lassana Jabeteh, 36 ans, avant de commencer sa journée en tant que garde-malade au centre de traitement de Paynesville, le 12 octobre 2014. Ce chauffeur de taxi dit avoir contracté le virus en transportant un policier infecté qui a vomi dans sa voiture sur le chemin de l\'hôpital.